Porter les boutonnières : ce qu'il faut savoir sur cet accessoire

Publié le : 20/01/2020 07:45:06
Catégories : Accessoires de Mode , Boutonnières , Styles

Porter les boutonnières : ce qu'il faut savoir sur cet accessoire

Également appelée “lapel flower”, la boutonnière est un accessoire masculin qui brille par son élégance. Considéré comme un complément à porter durant les grandes occasions, il apporte une touche festive et pourtant raffinée aux tenues masculines. Cette petite fleur portée au revers de veste offre un rappel discret de la sophistication de votre tenue. Si la fleur de boutonnière est devenue un accessoire courant, peu connaissent son origine, ou la bonne façon de la porter. Nous vous résumons ce qu'il y a à savoir sur cet accessoire.

Les origines de la boutonnière

La boutonnière que l'on retrouve sur nos revers de veste est une petite composition florale dont les origines remontent à la fin du XIXe siècle et au début du XXe. L'accessoire est alors arboré pour se faire remarquer, et pour démarquer ses tenues vestimentaires. Elle trouve aussi ses origines dans les traditions militaires qui placent ses premiers usages à l'époque victorienne. Selon la légende, la Reine Victoria aurait offert un petit bouquet au Prince Albert pour célébrer le jour de leur mariage. Touché par ce présent original, le prince aurait décidé d'en orner sa veste.

Selon les époques, le lapel flower était considéré comme un petit outil de provocation, ou comme un accessoire indispensable pour distinguer les romantiques. La boutonnière s'impose doucement comme un indispensable des tenues élégantes. Au fil des années, elle est également venue orner les tenues des mariés, qui se distinguent alors de leurs invités.

Si la boutonnière était autrefois associée à une tenue provocante et originale, elle est ensuite devenue un accessoire qui reflète la sophistication et la masculinité. Les artistes et les grands romantiques sont les premiers à l'arborer. Si l'accessoire a le mérite d'apporter de la fantaisie à vos costumes, il peut aussi être utilisé pour faire passer des messages. Au XIXe siècle, le lapel flower était synonyme de décontraction tout en étant raffiné. L'accessoire était couramment utilisé pour faire dans l'anticonformisme.

Pourquoi la portait-on à l'origine?

La boutonnière est associée à la décontraction et offre une façon d'exprimer son avis, son appartenance ou ses convictions sans avoir besoin d'utiliser des mots. Créée à une époque où le style vestimentaire masculin moderne commençait tout juste à développer ses codes, la boutonnière s'affichait comme un accessoire de référence pour les amateurs de mode.

Si l'accessoire commençait à se faire connaître, il a mis quelques années avant d'entrer couramment dans nos habitudes d'utilisation. Durant le XIXe siècle, il était porté tous les jours, au même titre que le chapeau ou la cravate blanche. La boutonnière devient vite un indispensable que les hommes soucieux de leur look portent en toute circonstance. L'accessoire est mis en valeur par les hommes qui souhaitent paraître élégants, tout en marquant leur originalité.

Au milieu du XIXe siècle, l'ensemble fleuri est indissociable du look de dandy. Ces hommes, dont le style reste aujourd'hui encore une référence en matière d'élégance et de bon goût, ont largement contribué à faire connaître la boutonnière.

boutonnière homme éléganceboutonniere-histoire-origine

La boutonnière, porteuse de message

Nous ne pouvons évoquer l'histoire de la boutonnière sans parler du rôle qu'elle assumait. Les différentes versions de l'accessoire étaient arborées en fonction de leurs compositions et de leurs couleurs. Plus que leur esthétique, c'était leur signification qui avait de l'importance.

Au cours du XIXe siècle, la boutonnière permettait de véhiculer des messages bien précis. À l'époque, les pétales rouges et bleus étaient de rigueur pour marquer ses appartenances politiques. Les différentes versions de la boutonnière marquent l'originalité, l'attirance pour les beaux arts, ou pour les penchants romantiques. De nos jours, les versions blanches sont synonymes de chic et de bon goût. Chaque pays avait aussi des préférences, ce qui apportait des particularités supplémentaires aux ensembles. Elle est donc désormais considérée comme un véritable outil du quotidien pour soigner une tenue.

En Angleterre, les œillets sont préférés aux gardénias. Ces derniers se retrouvaient plus couramment sur les costumes d'élégants Français, qui appréciaient son raffinement. La fleur était synonyme de pureté, et représentait la galanterie. En France, l'œillet et le muguet étaient aussi portés lors des hommages, ou à l'occasion du 1er mai. Le bleuet était affiché en mémoire des soldats français, tandis que cette fonction était réservée au coquelicot en Angleterre. Pour Oscar Wilde, les versions vertes de l'œillet étaient aussi affichées pour suggérer son homosexualité.

La boutonnière au XXIe siècle

La valeur de la boutonnière a radicalement changé. De nos jours, elle n'est plus un accessoire courant. Ancrée dans une tradition d'élégance, elle est devenue un outil que l'on associe aux grandes occasions. La boutonnière n'a plus de signification particulière, et se choisit en fonction du bouquet de votre partenaire.

Partager ce contenu

Ajouter un commentaire

 (avec http://)