Ourlets de pantalon : ce qu’il faut savoir avant de les porter

Publié le : 07/05/2019 10:29:36
Catégories : Mode

Ourlets de pantalon : ce qu’il faut savoir avant de les porter

Les ourlets visibles sont au cœur de la tendance pour homme. Simples et efficaces, ils se sont aussi bien incrustés sur les pantalons que sur les jeans. Véritables phénomènes de mode, ils se choisissent aujourd'hui comme des accessoires. Nous vous en disons plus sur ces petits plis qui gagnent en popularité !

Qu'est-ce que l'ourlet ?

L'ourlet n'est rien de plus que le bord inférieur du vêtement replié sur lui-même. Sur les pantalons pour homme, il se distingue au niveau des chevilles. Si sa fonction première est d'ajuster le vêtement à la silhouette, l'ourlet moderne affiche des styles bien particuliers qui définiront votre tenue.

Les différents styles d'ourlets

Dans la mode pour homme, il existe trois grands types d'ourlets utilisables sur des pantalons.

L'ourlet à revers à la main

Ce type d'ourlet séduit les amateurs de démesure : souvent réalisé à la main, il met en avant le tissu interne du pantalon. Ce dernier peut alors jouer un rôle d'accessoire complémentaire auquel assortir ses lacets par exemple. Il suffit de retourner les bords du pantalon et de réaliser des plis vers l'extérieur pour obtenir le résultat recherché. Ce type d'ourlet est un indispensable du style décontracté. Repassé au fer ou laissé au naturel, il peut ainsi être porté « loose » ou figé aux chevilles.

Malgré un rendu parfois extravagant, l'ourlet à revers fait main s'adapte aux tenues élégantes comme à celles moins codifiées.

L'ourlet simple

Couramment adopté sur les pantalons pour homme, l'ourlet simple peut être cousu à la main ou à la machine. Ce repli surfilé peut être fixé grâce à des points surpiqués ou des points invisibles. Les points de couture invisibles sont choisis pour le travail des tissus délicats et glissants. Privilégié pour son rendu fin et imperceptible, ce type de couture est indissociable des costumes les plus élégants.

OURLETS DE PANTALON MODE

La version surpiquée de l'ourlet simple opte pour une finition solide, régulière, mais également visible. L'ourlet simple est un classique qui accompagne les amateurs de looks sobres, efficaces et sans prétention. Ce type d'ourlet est aussi celui que l'on retrouve généralement sur les chinos et les jeans.

L'ourlet simple fait entre 1 et 2,5 cm : sur des pantalons décontractés, il souligne le côté informel par sa couture et donne un aspect brut au vêtement. Une version plus moderne de l'ourlet simple admet un repli du tissu vers l'extérieur. Le choix de style est discret, mais diablement efficace sur un jean selvedge (self-finished edge). Couture caractéristique des jeans vintages, l'ourlet classique s'adresse d'abord aux puristes qui apprécient les rendus authentiques.

L'ourlet à revers classique

L'ourlet à revers se retrouve également sur les pantalons élégants. Cette couture consiste à replier le bord du pantalon vers l'extérieur. Ce type d'ourlet habille la cheville et lui offre une structure plus affirmée qu'avec un ourlet simple. Si le choix de style est discret sur les pantalons classiques, il offre une bonne transition entre le pantalon et les chaussures.

L'ourlet à revers est un intemporel qui sait rester élégant, et permet une personnalisation de la largeur du revers. Pour les amateurs de rendus classiques, cette largeur est cependant limitée à 4,5cm.

Idéal sur des costumes, l'ourlet à revers offre un rendu plus brut sur les jeans et les chinos. Sa taille dépend finalement de votre corpulence : si vous êtes grand ou avez une morphologie massive, le revers devra être plus marqué pour s'accorder à votre stature.

L'ourlet roulotté

L'ourlet roulotté consiste à enrouler l'ourlet du pantalon afin de le remonter sur les jambes. La hauteur idéale est celle qui vous permet de dévoiler vos chevilles, sans que l'aspect de votre pantalon ne s'en trouve tassé.

Ce type d'ourlet renvoie une image décontractée : il convient ainsi aux tenues urbaines et casual, mais est à proscrire sur les tenues habillées. L'approche est conseillée sur des looks en jean : l'ourlet roulotté permet d'apporter du relief à la tenue et de la structurer au niveau des jambes.

OURLET ROULOTTE SUR PANTALON

Le pin roll

Le pin roll peut être défini comme un ourlet adapté, une version moderne de l'ourlet à revers. La technique consiste à tirer l'excédant de tissu vers l'arrière de votre chino ou de votre jean. Ce surplus de matière sera ensuite rabattu au niveau des chevilles, avant d'être épinglé au doigt.

Ce rabattement est réalisé au niveau de la couture interne de votre pantalon. Une fois le niveau de serrage trouvé, il suffira de rouler les bords du pantalon jusqu'à la hauteur désirée. Le pin roll n'impose pas de hauteur particulière : celle-ci peut donc être définie en fonction de votre style vestimentaire et du type de pantalon porté. Cet ourlet fonctionne bien avec le jean slim et le skinny, mais peut très bien s'adapter à n'importe quel type de pantalon de ville.

L'ourlet déchiré

L'ourlet déchiré se porte depuis des années et continue de plaire aux amateurs de rendus bruts. Destiné à ceux qui veulent « casser » l'image d'un ourlet trop propre ou trop classique, adopté sur les jeans et les denims bruts, l'ourlet déchiré affirme un style vestimentaire tout en décontraction.

Quels ourlets sont à la mode ?

Le pin roll s'impose comme la tendance d'ourlet à adopter pour dévoiler vos chevilles. Il a l'avantage de s'accorder à n'importe quel type de pantalon. Ce type d'ourlet met en valeur les baskets et se porte généralement les chevilles nues ou avec des chaussettes colorées. Le pin roll propose un rendu actuel, facile à porter et à personnaliser.

L'ourlet à revers fait main arrive juste derrière : intemporel, il s'adapte à tous les looks. Le revers fonctionne aussi bien sur des tenues de ville élégantes, que sur des looks grunges, casual ou streetwear.

L'ourlet simple continue à faire des adeptes, quels que soient leur style vestimentaire : passe-partout, il répond aux attentes de ceux qui privilégient les looks les plus classiques et authentiques. Sa simplicité et son efficacité en font un ourlet que l'on peut porter tous les jours. Pour éviter les rendus trop stricts ou à la limite du ringard, l'ourlet classique doit être ajusté, sans être guindé.

L'ourlet déchiré, enfin, figure toujours parmi les préférés des amateurs de looks plus ou moins étudiés. Volontairement négligé, il doit cependant être allié à une tenue aux détails soignés.

Comment bien faire vos ourlets ?

À chaque ourlet sa technique de réalisation. Un rendu propre et bien réalisé est recherché : pour les ourlets simples et à revers classiques, la qualité de réalisation de la couture est essentielle. De bons ourlets classiques ne doivent être ni trop imposants, ni tassés. L'ourlet revers fait à la main, l'ourlet roulotté, le pin roll et la version déchirée offrent une plus grande marge de personnalisation.

La hauteur, le rendu de l'ourlet ainsi que sa tenue dépendent du style que vous souhaitez adopter.

Comment bien porter l'ourlet ?

S'il est communément admis que l'ourlet peut se porter sur n'importe quel type de pantalon, il est nécessaire d'observer quelques règles pour bien le porter.

Quel jean porter avec un revers ?

L'ourlet à revers s'accorde uniquement à un jean ajusté ou droit. Le pantalon doit être légèrement étroit au niveau des jambes et des chevilles. Les modèles skinny, trop moulants, seront moins pratiques que les jeans straight. La hauteur de la taille sera choisie en fonction de votre morphologie et de vos préférences personnelles.

À quelle hauteur retrousser votre jean ?

Un bon ourlet doit vous permettre de dévoiler vos chevilles, sans dénuder vos jambes. La taille d'ourlet varie généralement entre 1 et 5cm, selon le type d'ourlet utilisé. Si vous avez de longues jambes, vous pouvez aisément placer l'ourlet plus haut.

La bonne hauteur reste celle avec laquelle vous êtes à l'aise, mais qui cache les mollets. Tout est dans la mesure de l'effet recherché par rapport au type de tissu et de pantalon que vous portez : retroussé trop haut, votre jean manquera d'élégance. Trop bas, il pourrait être envahissant et mal ajusté.

Cousu ou sans couture ?

Les points de couture discrets sont indispensables si vous ne souhaitez pas afficher un look débraillé et mal maîtrisé. Fixer l'ourlet ou le revers est recommandé si vous retroussez votre pantalon sur des looks de ville ou élégants. La bonne tenue de l'ourlet définit le soin que vous portez à votre apparence. Les points de couture sont également plus pratiques, car ils vous éviteront de passer votre journée à replacer le revers de vos pantalons.

OURLETS PANTALON COUSU OU SANS COUTURE

Quid des chaussettes ?

Les jeans à ourlets ont redonné vie aux chaussettes blanches. Celles-ci s'intègrent volontiers dans un look streetwear, mais restent indésirables sur d'autres styles vestimentaires. Si les chaussettes colorées sont admises, les ourlets fonctionnent mieux sans socquettes. Tout l'intérêt réside dans la possibilité de laisser les chevilles nues.

Le style offre une décontraction qui contribue à apporter du pétillant à vos tenues.

Les pantalons à ourlets : pour qui ?

Les pantalons à ourlets conviennent à peu près à tout le monde. Si vos jambes sont courtes, il est cependant recommandé de ne pas en porter afin de ne pas tasser la silhouette. Cette personnalisation des rebords de pantalon s'accorde avec toutes les tendances vestimentaires, et correspondra aussi bien à vos tenues de bureau qu'à des tenues plus simples.

Partager ce contenu

Ajouter un commentaire

 (avec http://)