Peut-on porter un pantalon sans ceinture façon sartorialiste ?

Catégories : Accessoires , Ceintures , Styles
Peut-on porter un pantalon sans ceinture façon sartorialiste ?

Voici une question pertinente au centre des plus grands débats vestimentaires. Pour cause, les hommes se passent de plus en plus de la ceinture. À la fois pratique et esthétique, la ceinture permet pourtant de tenir un pantalon trop grand ou de rehausser un style. Elle peut être considérée comme un élément à part entière d'une tenue et doit à ce titre obéir à certaines règles d'associations. Mais la ceinture est-elle réellement indispensable ? Son retrait s'inscrit-il toujours dans l'art de s'habiller propre au sartorialisme ? Ce nouveau billet fait lumière sur le sujet.

Avant tout, une question de goût

Vous savez déjà que le sartorialisme se moque de la marque ou du prix. Ce qui compte, c'est le style, c'est l'harmonie de votre allure avec votre personnalité. Ainsi, il est important de suivre les règles vestimentaires sartoriales. Mais ceci, sans se dénaturer. Pour avoir une réelle prestance dans votre tenue, vous devez assumer ce que vous portez et mieux, vous devez être sûr de votre élégance. Préférez-vous porter une ceinture ? Si oui, il ne vous reste plus qu'à connaître les critères de choix d'une ceinture de qualité. Sinon, vous pouvez vous inspirer de l'homme sur la photo principale pour réaliser vos looks.

Le style de cette personne gomme au premier regard la frayeur qui naît dans les esprits lorsque l'on pense à un costume sans ceinture. L'élégance de la tenue est fortement influencée par l'occasion pour laquelle elle est adoptée. Il suffit de porter une attention au cadre dans lequel se trouve notre sartorialiste pour se rendre compte qu'il s'agit d'un look de tous les jours. Il ne porte ni cravate ni ceinture et reste assez décontracté pour une balade ou une sortie simple.

Bien que cette tenue soit dépourvue d'accessoires, l'allure de la personne est rehaussée par les proportions parfaites de la veste et du pantalon. On admire également le choix de couleurs sobres qui rend hommage au sartorialisme. Il est alors légitime de se demander dans quelle circonstance la mode sans ceinture fonctionne. Découvrons ce qu'il en est.

Dans le cadre professionnel, la ceinture s'impose

La réponse est sans équivoque : se passer de la ceinture lors des évènements formels est une erreur. Lorsque vous portez un costume complet, la ceinture met en valeur votre silhouette et apporte une touche résolument classe. Elle complète la tenue et ajoute de la maturité au look. Elle vous donne instantanément une allure responsable ou professionnelle. Il suffit de la choisir et de l'assortir dans les règles de l'art pour se distinguer.

Bien choisir sa ceinture

La boucle et la qualité du cuir sont les deux paramètres les plus importants du choix d'une ceinture formelle. Privilégiez le cuir robuste dont l'aspect se prête à l'élégance du costume. Pour la boucle, l'idéal serait de rester classique sans oublier de considérer la qualité des finitions. Après avoir sélectionné le meilleur modèle, vous devez vérifier que l'ardillon passe par le 3e trou lorsque la ceinture est fermée. Ainsi, le rendu est plus équilibré et le pantalon bien maintenu.

Un modèle assez fin dont la largeur est comprise entre 2 et 3 cm est à préférer pour le pantalon de costume. Sur un chino, vous pourrez choisir une ceinture un peu plus large. En réalité, il faut simplement rester raisonnable et veiller à ce que la ceinture rehausse réellement votre style.

Assortir sa ceinture comme un vrai sartorialiste

Le sartorialisme veut que la couleur de la ceinture soit assortie à celle des chaussures. Il s'agit de la règle de l'accord des cuirs entre eux. Nous vous conseillons de ne pas vous éloigner des couleurs sobres comme le marron ou le noir. Avec un style casual, vous pourrez oser des modèles plus colorés à assortir avec soin pour ne pas créer un mélange indigeste. La ceinture casual ne fait pas forcément un rappel de couleur avec la chaussure. En outre, vous pourrez choisir des modèles conçus en cuir tressé, dotés d'une boucle originale ou légèrement plus imposante.

Quand peut-on se passer de la ceinture ?

Un bon pantalon de costume doit simplement se poser sur la taille sans avoir besoin de soutien. C'est à cela que l'on remarque une pièce adaptée à sa morphologie. Vue sous cet angle, la ceinture devient inutile, quelle que soit l'occasion. De plus, certaines personnes s'en passent pendant les occasions formelles pour une tout autre raison. Pour elles, la ceinture divise la silhouette en deux et élargit le corps.

Ne pas porter de ceinture permet alors de conserver la finesse de la silhouette, sans interruption visuelle. Le look devient alors plus léger sans pour autant manquer d'élégance. Ce style convient particulièrement aux personnes de petite taille qui sont alors mieux mises en valeur par l'effet d'allongement. L'œil étant moins attiré par la taille, le style permet également de masquer des défauts à cet endroit.

Vous pourrez vous permettre un pantalon fit sans être obligé d'ajouter une ceinture. Il doit être très bien coupé et exempt de passants pour ne pas renvoyer l'impression d'un manque à ce niveau. Toutefois, il est possible d'enlever les passants ou de les cacher grâce au port d'une veste. Le sur mesure est votre meilleur allié si vous souhaitez vous distinguer sans porter une ceinture. À défaut, des pantalons dotés de languettes vous permettront d'ajuster facilement votre pièce.

pantalon sans ceinture

Être raffiné sans ceinture avec le dépareillé

Le style dépareillé est le plus adapté à la réalisation d'un look sans ceinture. Encore appelé « abito spezzato », il s'inscrit parfaitement dans l'ambiance décontractée dégagée par l'absence de l'accessoire. Il n'est pas question de choisir des couleurs au hasard. Le dépareillé est un savant mélange de couleur et de matières pour casser le costume traditionnel et maintenir son aspect chic.

Pour réussir le spezzato, la règle d'or est de se limiter à 3 couleurs maximum dans toute la tenue. Vous devez à la fois créer du contraste et équilibrer. Le ton sur ton peut se faire, mais la cohérence est cruciale. La veste doit contraster avec la chemise et le pantalon. Pour éviter les fautes de goût, vous pouvez miser sur les couleurs sobres comme l'a fait l'homme de la photo principale. Le bleu marine de la veste contraste élégamment avec la chemise blanche et le pantalon beige. Ce mélange équilibré et flexible s'adapte à toutes les occasions.

Pour sortir des sentiers battus, vous pourrez oser une veste plus colorée, de couleur rouge ou bordeaux, à associer avec une chemise bleu ciel et un pantalon bleu cobalt. Une association qui fonctionne autant que l'ensemble composé d'une veste bleue, une chemise bleu clair et un pantalon gris foncé.

La maîtrise des contrastes chromatiques est la clé de la réalisation des meilleurs looks dépareillés. Avec ou sans ceinture, le spezzato nécessite des vêtements au fit parfait, avec des lignes structurelles précises. Vous pourrez compléter votre look avec des accessoires sobres ou lumineux qui effectuent un subtil rappel de couleur.

En définitive, il faut retenir que la ceinture n'est pas indispensable. Vous pouvez le porter si elle apporte une réelle valeur ajoutée à la tenue.

Le Sartorial

Articles en relation

Partager ce contenu

Ajouter un commentaire

 (avec http://)

Product added to wishlist

Afin de vous proposer le meilleur service possible, Cravate-Avenue utilise des cookies. En continuant de naviguer sur le site, vous déclarez accepter leur utilisation.