La Cravate écossaise, ou Cravate Tartan

La touche mode graphique.

 

cravates ecossaises

© Perseomedusa - Fotolia.com

Les motifs écossais signent leur grand retour sur la scène mode de l’Automne-Hiver 2013/2014. Les femmes ne jurent que par le tartan qui leur donne un look boyish, tout droit emprunté dans la garde-robe de leurs acolytes masculins. Repérés sur les podiums de Vivienne Westwood, Stella McCartney ou encore Céline lors de la Fashion Week Automne-Hiver 2013/2014, les imprimés écossais représentent un must-have qui saura styliser une tenue jugée trop terne. Les hommes aussi commencent à se mettre à cette tendance, grâce à des figures de proue comme Yann Barthes. Celui que l’on qualifie de « gendre idéal », arbore souvent des looks subtilement travaillés à l’aide de carreaux made in Scotland. Pour une allure « Prince de Galles », chic et raffinée, on opte pour des accessoires tartans, comme la cravate écossaise par exemple.


1. L’histoire du tartan :
L’imprimé écossais voit le jour grâce à la célèbre maison de mode britannique Burberry, créée presque accidentellement par Thomas Burberry, en 1856. Ce jeune apprenti drapier se voit obligé de consulter son médecin pour problème de rhumatisme précoce, en raison du climat froid et humide de la Grande-Bretagne. La cause de ce souci de santé ? Le port d’imperméables en caoutchouc (matière principale utilisée pour la confection de trench coats, à l’époque), qui ne permettent pas d’évacuer la transpiration comme il se doit. M. Burberry décide alors de confectionner ses propres manteaux en apportant sa touche personnelle : le motif tartan. Il ouvre sa première boutique sur Winchester Street quelques semaines après l’annonce de son rhumatisme ; boutique qui devient très vite un « Emporium ». Fort de ce succès, la marque Burberry habille toute l’élite anglaise des années 1850, à savoir de hauts notables et autres professions de renom.

Les carreaux écossais deviennent alors le symbole de l’élégance à l’anglaise, le signe de la coquetterie de l’aristocratie. La famille royale succombe bien vite au tartan, à tel point que le Prince Charles et Elisabeth II ont accordé la reconnaissance royale à la marque, en 1955 et 1989.
L’imprimé écossais tombe ensuite aux oubliettes, et revient sur le devant de la scène pendant les années 80’s, comme grande tendance du moment. Cette décennie est dominée par le mouvement néo-punk. Remise au goût du jour après les déboires Anarchy in the UK des groupes Punk comme The Sex Pistols, la tendance tartan habille les fashion addicts des plus grandes capitales Européennes. Terminée l’allure chic et politiquement correcte, le tartan plaît aux jeunes fascinés par la scène underground, sous-culture artistique des villes comme Londres ou Paris. Une fois la folie des 80’s passée, le tartan sombre de nouveau dans l’oubli.
L’imprimé écossais séduit de nouveau le coeur des foules pendant la deuxième décennie des années 2000. A partir de 2010, c’est un vent british qui souffle sur les podiums des Fashion Week, de Paris à Milan. Authentique chez Paul & Joe et Isabelle Marant, le motif tartan change et adopte une nouvelle identité chez des créateurs comme Dries Van Noten. Les carreaux écossais oui, mais chics et raffinés s’il-vous-plaît ! On assiste alors à un effet « back to basics ». Le tartan rouge et noir est has-been et on opte pour des couleurs plus originales, des teintes plus lumineuses, des associations de tons encore jamais vues auparavant.


2. La cravate écossaise chez L’Homme :
Du côté du dressing masculin, c’est la cravate écossaise qui aguiche. Bien que des vestes type « Prince de Galles » en tartan existent, les individus masculins sont encore assez timides vis-à-vis de cette tendance. Ils préfèrent alors des petits détails imprimés écossais, comme une cravate, un noeud papillon, une pochette. Et ils ont bien raison ! Le motif tartan doit remplir son rôle de soutien et non de pièce maîtresse, au risque d’écraser l’allure générale d’une tenue. Pour une allure BCBG, voire même preppy, voici quelques modèles de cravates écossaises qui sauront donner un ton contemporain à nos amis les hommes.


Cravate Liverpool, Segni Disegni :

cravate segni liverpool
Voici une cravate écossaise qui sera parfaite à porter au quotidien, pour aller au travail par exemple. Elle présente une belle déclinaison de tons noirs et gris, ce qui la rend extrêmement sobre, et d’un chic ultime. Ce modèle sera parfait avec un costume noir et une chemise blanche, pour une allure conventionnelle, couplée à une touche d’originalité. En ce qui concerne le milieu professionnel dans lequel vous travaillez, pas de soucis particuliers avec cette cravate : vous pourrez la porter sans craintes. Elle est assez « passe-partout » pour plaire, même aux plus grands cadres de la finance.

 

Cravate Oxford, Segni Disegni :

cravate oxford


Voici un modèle plus original que le précédent, à porter le week end principalement. Ce que l’on apprécie sur cette cravate ? La couleur, sans aucun doute ! Elle correspond parfaitement à la tendance écossaise du moment, à savoir l’imprimé écossais retravaillé. Le tartan originel est has-been et on opte pour des couleurs lumineuses. Cette cravate sera parfaite avec un costume gris, puisque les tons gris et jaunes se marient très bien entre eux. A éviter cependant avec un costume noir, au risque de ressembler à une abeille.


Cravate Coventry, Segni Disegni :

cravate ecossaise


La couleur de cette cravate en fait son point fort : un vert profond très en vogue en cette saison Automne-Hiver 2013/2014. Moins flashy que le modèle précédent, cette cravate peut-être portée au bureau si vous le souhaitez, le Vendredi par exemple. Le modèle Coventry sera simple à associer à sa
tenue, puisque le vert est une couleur qui se marie facilement : costume marron, gris ou encore noir feront amplement l’affaire.
Le motif tartan est le must-have de cet Automne-Hiver 2013/2014. Retravaillé pour une allure BCBG à en faire pâlir de jalousie la famille royale britannique, il est de sortie quelle que soit la situation. Les hommes préféreront une cravate aux motifs écossais, pour plus de discrétion. Un choix judicieux puisque la cravate témoignera du bon goût du Gentleman, prouvant qu’il souhaite être à la pointe de la coquetterie sans pour autant sombrer dans le too much.

 

Découvrez notre sélection de Cravates écossaises



Rechercher

Nos Marques

Choix de couleur

Récemment vus

Aucun produit

Menu

Top