Inspirations Couture pour la Saint Valentin

Par Marie Masuyer

Homme travaillant dans les salons kegfire

Quand on prend le temps de contempler le paysage de la mode française et internationale, on s’aperçoit qu’il est encore grandement dominé par les hommes, que ce soit à la création ou à l’exécutif, les designers masculins sont encore bien plus nombreux que leurs collègues féminines. Et pourtant, lorsqu’il s’agit de les habiller eux, les hommes ne sont plus si présents ! Encore minoritaires sur les catwalks il y a quelques années, les marques de vêtements masculines ont tout de même su s’imposer petit à petit, les Fashion Week hommes se sont mêlées aux calendriers, mais au final, on est encore loin des nombreuses références présentes sur les Fashion Week féminines. Il était donc assez compliqué de retrouver des créateurs emblématiques de cette discipline ayant laissé leur empreinte sur le style masculin, libéré un certain mode d’expression par l’habillement ou révolutionné les coutumes vestimentaires des hommes. Nous avons néanmoins pu vous sélectionner quelques personnages emblématiques dont il faut absolument pouvoir s’inspirer quand on est un fashionista qui se respecte. Initiateurs de nouvelles signatures, grands amateurs d ‘art dans toutes ses formes et tous épris d’une certaine philosophie du vêtement masculin, passant par une vraie osmose des genres artistiques, ils ont su et savent encore surprendre l’univers de la mode homme en totale empathie avec leur époque. Dans le même temps, nous vous avons choisi des pièces inspirées de leurs styles signatures pour donner des idées à votre Valentine pour le 14 février prochain !

Portrait d’un tailleur qui adapte le costume et prend les mesures pressmaster

PAUL SMITH, LE GÉNIE DES COULEURS

SIR PAUL SMITH est né à Beeston, dans l'agglomération de Nottingham en Angleterre le 5 juillet 1946. Lorsqu'il a 17 ans, fan de vélo et de course cycliste,  il est victime d'un accident très grave qui l'oblige à passer plusieurs mois à l'hôpital. Ayant travaillé dans un entrepôt de vêtements auparavant et démontrant un esprit très créatif, il décide d’ouvrir  sa première boutique, à Nottingham juste après s’en être sorti et avoir rencontré des étudiants en art qui lui parlent alors d’icônes pop ou d’artistes comme Mondrian, les Rolling Stones, Andy Warhol ou Miles Davis… Dès cet instant, il sait qu’il va tout faire pour intégrer ce monde à part.
Il crée donc ses premières collections de prêt-à-porter pour homme. Il impose très vite sa signature colorée (il est connu grâce à l'usage de tissus aux rayures de couleurs vives) et son extravagance et son kitsch très mesurés lui ouvrent grand les portes du succès.

Son image de marque sera évidemment le fameux costume à rayures multicolores qui fera de lui l’un des créateurs de mode masculine les plus connus du 20ème siècle, mais il saura aussi décliner son style sur tout un univers lifestyle qui reste encore de nos jours, très représentatif d’un chic décalé très british.

Son credo « Nous sommes un cas unique parmi les marques britanniques. Nous mélangeons mobilier et belles coupes. La chaise sur laquelle vous avez essayé votre costume est en vente. Nous pouvons donc emballer le costume et faire en sorte que la chaise vous attende chez vous ! » Du sole au plafond, l’esprit Paul Smith s’exporte et se vit pleinement !

chemises de couleur accrochées à un portant Gary Perkin

Rayures, kitsch, costumes parfaits et « so british » touch.

Le jeune homme arrivé dans la mode un peu par hasard, prend des cours du soir, se perfectionne auprès des célèbres tailleurs de  Savile Row  à Londres et se fait engager par l’entrepreneur Harold Tillman. Encouragé par sa femme Pauline Denyer, il vend une sélection de vêtements dans sa boutique au 10 Byard Lane à Nottingham dès les années 1970, et organise son premier défilé de collection pour hommes à Paris en 1976. Un succès !

Esthète visionnaire inspiré par tous les types d’arts, il se passionne pour les voyages, la littérature, la photographie ou la peinture et puise ses inspirations dans tous ces univers. Il devient le gourou un peu allumé d’un lifestyle complet, fait de beaucoup de liberté d’expression et d’excentricité très british se déclinant donc dans de très nombreux domaines. Ses créations sont toujours de fabrication assez classique. Les couleurs jaillissent de toutes parts et les motifs, tout droit issus de l’imagerie déco anglaise fusent aussi, mais à bon escient. Il installe une nouvelle boutique à Covent Garden, à Londres trois ans après la première de Nottingham. Le succès grandissant, il s’exporte ensuite à New York  à la fin des années 80 puis en Asie dès 1990.
C’est à ce moment précis qu’il décide d’étendre ses collections aux accessoires, aux chaussures et même aux enfants. En 1996, toujours dans sa logique d’universalité de son style, il ouvre une boutique de jeans à Manchester et se lance ensuite dans  l’élaboration de parfums en 2000.

Rouleaux métalliques, bobines et mesure textile Ismail

Il crée sa première collection féminine en 1994 et cinq ans plus tard, défile déjà à la Fashion Week  de Londres. En 1995 « Paul Smith True Brit », une exposition entièrement dédiée à son œuvre est présentée au Design Museum de Londres, une consécration pour cet autodidacte touche à tout et un brin versatile. Il sera aussi l’un des premiers à mettre ses collections en ligne sur un site Internet en 2004, précurseur avisé de la vente en ligne, et toujours très en avance sur ses congénères de la mode, plus frileux.
Après avoir reçu le prix du « British Designer » pour services rendus à l’industrie textile en 1991, il devient Commandeur de l’Ordre de l’empire Britannique en 1994, gagne les prix de Designer de l’année féminin et masculin aux » British Style Awards » de 2003 et ultime et fantastique consécration, est anobli par la reine Elisabeth II en 2000.
Paul Smith dessine ensuite des meubles pour la marque de design italien Cappellini en 2002,  et ouvre sa galerie d’antiquités à Londres en 2005, passionné qu’il est depuis des années de chine et de trouvailles hétéroclites autour du monde.
On retrouve aujourd’hui ses boutiques sur les cinq continents, regroupant tout cet univers  coloré et fantasque au travers donc de vêtements,  accessoires, bijoux, livres, meubles et œuvres d’art. Paul Smith, en précurseur aussi des fameuses collabs,  a travaillé sur des collections dites « capsules » avec diverses marques  iconiques comme Swami’s, Barbour, John Lobb ou Leica.
Aujourd’hui, la marque est déclinée en quatorze gammes sur lesquelles le designer veille du développement à la fabrication, essentiellement en Angleterre et en Italie  et avec des matières premières européennes. Il est également très actif sur le net avec un blog vraiment apprécié des fans de mode.

cravate-segni-disegni-luxe-faite-main-gladys-bleu avec cravates rayée

Cravate club.

cravate-segni-disegni-luxe-faite-main-artemis-bleu avec cravate tricot soie jaune

pochette-soie-tyler-and-tyler-stripe-bleu-roi-et-orange et pochette clj rouge

bretelle-4-clips-a-carreaux-marine-et-bleu et rayées

Les bretelles de notre site

echarpe-rose-luxe-unie-en-laine-d-australie-et vert

bouton-de-manchette-robert-charles-cufflinks-florence-pink et tissus vert

Modèle masculin dans costume noir, studio andre2013

HEDI SLIMANE, UNE MODE PHOTOGÉNIQUE

HEDI SLIMANE est né à Paris d'un père tunisien et d'une mère italienne. Il y grandit et y fait ses études. À onze ans, il reçoit en cadeau son premier appareil photo et se passionne dès lors pour les portraits. Pour parfaire son apprentissage, et par goût, il décide d’apprendre à développer lui-même ses tirages noirs et blancs.

Dès l’âge de 16 ans, il commence aussi à dessiner des vêtements pour lui,  sans pour autant désirer se tourner vers une carrière dans la mode. Il s’est d’ailleurs intéressé au  métier de reporter en visitant le siège du journal Le Monde. À 18 ans, il s’inscrit en licence de droit à l'Université Panthéon-Assas, pour faire plaisir à ses parents. Il jette cependant l’éponge en plein milieu d'année pour se consacrer à sa passion pour toutes les formes d’art.  Il décide ainsi d’intégrer une hypokhâgne et une année de prépa à Sciences-Po, avant de rejoindre l'Institut d'art de Michelet / La Sorbonne et la prestigieuse École du Louvre. Pour étoffer son travail photographique, il doit trouver des modèles et organise donc des castings de rue. Il réalise aussi les portraits de nombreux proches et commence à trouver des reportages sur des défilés ou dans des maisons de mode.A force de travailler dans ce milieu, il devient ensuite l’assistant de Jean-Jacques Picart et participe avec lui à des projets importants comme celui du centenaire de la « toile monogramme » de Louis Vuitton. C’est sur les recommandations et les conseils de Pierre Bergé qu’il commence sa carrière dans le prêt-à-porter en tant que directeur des collections chez Yves Saint Laurent en 1996. Une consécration qui prendra ensuite forme avec sa nomination en tant que directeur artistique.  Le style Hedi Slimane connaît ses prémices avec la collection « black tie” pour l'automne-hiver 2000–2001et ses premières silhouettes très sveltes et près du corps. Les débuts du skinny. Il quitte ensuite Yves Saint Laurent et refuse de reprendre la maison Jil Sander, pour entrer en tant que directeur de création chez Dior Homme.

En 2000, totalement autonome et libre, il laisse vraiment s’exprimer son style et dévoile un nouvel « homme Dior » qui deviendra bientôt iconique. Une allure longue et fine, des pantalons et jeans skinny ou slim, des vestes de costumes presque étriquées et des cravates slim aussi. Un esprit très chic et rock, très vite adopté par les hommes et encore en vogue en 2018.

portrait dun beau jeune homme élégant konradbak

Il devient le premier créateur de mode homme à recevoir le prix international du Conseil des créateurs de mode américains en et commence à habiller des stars comme David Bowie, Daft Punk, Les Libertines, les Franz Ferdinand, les Kills ou même Mick Jagger. Nouvelle corde à son arc, ce touche à tout de génie produit également les bandes-son de ses défilés composées par des groupes qui deviennent ensuite de vraies phénomènes comme Phoenix, Razorlight, the Rakes ou These New Puritans Il dessine parallèlement des couvertures d'albums comme celle du groupe Phoenix.

Homme dandy élégant Andrey Kiselev

Attiré par le renouveau de Berlin comme capitale du style et des arts, il part s’installer là-bas de 2000 à 2003, ce qui influencera énormément ses première collections pour Dior Homme. Il devient résident du centre d'art du Kunst-Werke et y présente un essai photographique sur Berlin-Est, qui sera repris et édité comme un témoignage sur la nouvelle scène artistique de l’underground berlinois très pointu. Plus tard, Hedi Slimane vit la plupart du temps à Londres et intègre un nouveau mouvement musical issu de la nouvelle scène punk rock britannique. Il participe à l’élaboration des images de groupes naissants comme les  Franz Ferdinand et crée une nouvelle esthétique photographique autour d’eux, très minimaliste. Il répertorie les caractéristiques classiques du rock, et crée un style très  « noir et blanc » très largement repris par les nouvelles générations.

En juillet 2007, il décide de quitter Dior Homme à la fin de son contrat. Les propriétaires de la maison de couture lui proposent un pont en or et la création de sa propre marque, mais il préfère passer à autre chose et revenir à la photographie. Il expose donc dans de nombreuses galeries d’art européennes et américaines et quitte la scène médiatico-fashion.

Portrait dun homme sexy dans costume noir kiuikson

Il fait finalement son grand retour dans la mode chez Yves Saint Laurent en 2012, en tant que directeur de la création pour la couture et en remplacement de l'Italien Stefano Pilati. Il est alors  à l’origine du changement de nom de la marque Yves Saint Laurent à « Saint Laurent », en hommage au premier magasin de prêt à porter du couturier qui avait pour nom Saint Laurent Rive Gauche. Il installe la créa à Los Angeles et poursuit parallèlement son travail de photographie. Il reprend aussi la couture dans les nouveaux ateliers de la maison en 2015 et  en 2016 déplace la collection homme et une partie de la collection femme à Los Angeles, au Palladium Hollywood, avec un premier grand défilé aux États-Unis. Le 1er avril 2016, Kering annonce son remplacement par le styliste Anthony Vaccarello, suite à quoi  il intente un procès contre le Groupe pour « rupture abusive de contrat » qu’il gagne sans trop de souci. Nouvelle étape pour cette figure incontournable de la mode masculine contemporaine : toujours au top de la crédibilité mode et du hype, il vient d’être nommé en janvier, directeur de la création artistique et de l’image de la maison de luxe Céline par LVMH.

Sélection vue sur notre site :

cravate-segni-disegni-classic-slim-bleu et noir

pochette-clj-bleu-marine-city et noir

ceinture-cuir-liscio-couleur-noir

montre-simon-carter-lt001-black et boutons de manchettes noir

Sélection d'accessoires NOIR

Tailleur- bobine de couture colorée sur fond bois yatcenko

RAF SIMONS, L’ECOLE BELGE

RAF SIMONS, né en Belgique en 1968, est devenu un symbole d’une couture et d’un look emprunt de mix culturel. Il est en effet célèbre pour ses  changements d’orientation perpétuels entre  monde du design industriel, confection de mobilier et mode masculine. Il vit et travaille à Anvers, en Belgique. Diplômé en design industriel et en design de meubles en 1991, Simons commence à travailler comme designer de mobilier pour diverses galeries, après avoir été stagiaire au studio Walter Van Beirendonck. Encouragé par Linda Loppa, responsable du département mode à la Royal Academy d'Anvers, Simons, en véritable autodidacte, devient créateur de mode masculine et lance son label éponyme en 1995. Dix ans plus tard, il est nommé directeur artistique de la maison Jil Sander, dans laquelle il a réussi à garder l’esprit de la créatrice originelle, tout en insufflant une vraie fraîcheur à ses collections. "J’ai toujours aimé et respecté cette marque, c'était l'une de mes préférés", a-t-il dit. La première fois qu'il a rencontré Sander était sur un stand de hot-dog ! Il conçoit les tenues masculines de Ruffo Research pour le printemps / été 1999 et l'automne / hiver 1999-2000, puis en mars 2000, il ferme son entreprise pour prendre un congé sabbatique. L'entreprise est relancée en 2001 avec le fabricant belge, Gysemans Clothing Industry,.

Corps de bâtiment de luniversité de Vienne, lAutriche Stephan Walochnik

Jusqu’en juin 2005, il occupe le poste de professeur principal du département mode de l'Université des Arts appliqués de Vienne, en Autriche. En 2003, Il remporte le Swiss Textiles Award et lance sa  nouvelle ligne « Raf by Raf Simons » en juin 2005.

En 2008 il collabore avec la marque Fred Perry pour développer une collection d'édition spéciale saisonnière. Inspiré par tout ce qui l’entoure, porté par son amour pour les codes mode de la jeunesse rebelle et les vêtements pour hommes traditionnels, il construit un univers aux proportions nouvelles et modernes, nourri de pièces architecturales pures et de nouvelles formes.

Scène de rue des années 1950 aleutie

En décembre 2011, on lui propose une nouvelle évolution de taille : remplacer John Galliano en tant que directeur de la création de Dior suite au licenciement du grand couturier au début de l’année. Il quitte donc Jil Sander suite à la présentation de la collection femme automne / hiver 2012-13. Peu de temps après, on apprend que c’est la créatrice elle-même qui reprendra les rênes de sa marque.

Simons présente  sa première collection en tant que nouveau directeur artistique de Dior lors des défilés Couture en juillet, en parallèle il continue à gérer la création de sa propre maison sans changement. Très admiratif du travail de Christian Dior, il salue en arrivant dans la société, l’envergure du designer et son travail sur l'évolution des formes constante et révolutionnaire.

Le 22 octobre 2015, il annonce son départ de la maison Dior et est remplacé par Maria Grazia Chuirri.

Homme elegant Connor Evans

Depuis le 2 août 2016,  il est passé de la couture au prêt-à-porter en tant que directeur de la création de Calvin Klein dont Il supervise toutes les marques du groupe, de la mode aux fameux sous-vêtements en passant par le linge de maison.

 Il a été nommé aux Globes de Cristal en 2015 dans la catégorie Meilleur créateur de mode et il est cité comme l'un des créateurs de mode masculine le plus important des dix dernières années.

cravate-clj-orleans-bleu-blason et noir charbon

bretelle-4-clips-gris-fonce et hercule gris claire

echarpe-en-laine-d-australie-35x180cm-rouge-coppo et largs gris

baleines-de-col-tyler-tyler-collar-stiffener-pinstripe-4-paires-emaillees-wallet et baleine de col gris

Baleine de col MonArt 6x1.3cm

Baleines de col, Tyler & Tyler, Collar Stiffener Pinstripe, 4 paires émaillées, Wallet

sac-de-voyage-simon-carter-norfolk-et folkstone cuir-brun

 Et pour clore cette parenthèse couture avec quelques news mode de dernière minute qui vous aideront peut-être à trouver quoi demander à votre dulcinée pour la fête des amoureux le 14 février prochain, voici les tendances repérées sur la dernière Fashion Week et qui vous donneront quelques orientations :

Suivez nous- Tee shirt inscriptions adzicnatasa

Suite du succès des tee-shirts et sweats à messages ! Vus par exemple chez Balmain, ils continuent de tracer leur route dans les tendances et se fichent bien des saisons, puisqu’ils seront aussi présents pour notre futur printemps-été 2018.  Unis ou graphiques, on peut en trouver de tous les genres et du plus sobre au plus destroy, à vous de trouver votre bonheur dans la foule de citations, messages persos ou provoc disponibles !

Homme élégant en costume beige et cravate dans la ville dorriss

 Les costumes de couleurs refont leur apparition dans les saisons froides, ce qui est un message très positif pour ceux qui aiment surtout les porter en été : ils pourront ainsi décliner leur passion des tons francs du 1er janvier au 31 décembre prochains. Couleurs poudrées ou naturelles, tons vifs pour contrer la grisaille : pas de restriction sur le nuancier, tant que les coupes, plus décontractées, suivent aussi le mouvement !

Homme pret pour un voyage en moto YakobchukOlena

 Le pantalon en cuir devient le nouveau classique et remplace allègrement les denims et les matières conventionnelles de l’hiver sur les podiums. On le porte décalé avec une veste et chemise-cravate, décontracté avec un pull ou un sweat à message ou carrément ambiance rock ou motard avec bottines et chemise blanche. A réserver bien entendu à tous ceux qui assume le look, ce qui n’est pas si évident !

Homme heureux étant debout en plein air pendant journée dhiver ensoleillée baranq

L’oversize se voit sur des vestes amples, les épaules sont très larges, les manteaux flottent façon années 80 et pour équilibrer la silhouette, les bas sont très près du corps.

On évite ce type de profil quand on est un peu trapu ou baraque, histoire de ne pas en rajouter une couche. Le bon physique pour porter de l’oversize est grand et très mince…forcément !

 

A vous désormais de vous inspirer de ces icones mode, de tous ces courants, de ces nouvelles tendances, pour intéresser votre Valentine à votre garde-robe et lui confier tous vos désirs fashion pour ces prochains mois, histoire de ne pas être déçu le soir du 14 février !

Marie Masuyer

Journaliste Mode pour Cravate Avenue

Tous les droits sont réservés - Copie interdite, partielle ou intégrale - Texte soumis aux droits d'auteurs, toute copie sera poursuivie devant les tribunaux.