Soleils Divers

famille en vacances 

picknick on beach
Fichier : #52366326 | Auteur : wavebreakpremium

A peine l’année commencée et les fêtes quasiment oubliées, pense-t-on déjà aux prochaines heures que nous pourrons passer dans un cadre différent du train-train quotidien. Un peu plombant, le mois de janvier est, il est vrai, la passerelle assez branlante entre la fin de l’hiver et l’espérance d’un printemps anticipé, l’euphorie des festivités de Noël et l’envol vers les stations de ski ou des destinations lointaines et solaires, quasi-faites pour rebooster nos morals un peu en berne. Pour les plus chanceux qui partiront en vacances d’hiver, on se traîne donc gentiment vers un ailleurs sympathique, on hésite pas à s’aider de complexes vitaminés, de gym à plein régime pour être au top sur les pistes ou en maillot au bout du monde, et on commence à songer à notre garde-robe pour ces futurs moments de détente ! L’homme est ainsi fait qu’il a besoin de projets pour avancer, de rêves à réaliser pour se sentir vivre, de nouveautés vestimentaires pour se faire remarquer.


homme de style moderne en veste blanche
handsome stylish man in casual suit hipster cloth in the street

Fichier : #84202225 | Auteur : halayalex

Les marques de prêt-à-porter ont vite compris l’intérêt des ces nouveaux breaks inter-saisons, pour créer des collections supplémentaires et même doter les calendriers fashion de nouvelles lignes « Croisière » ou « Sports d’hiver », annonçant les tendances des prochains mois tout en restant dans cet esprit de douce transition.
On pourrait penser que les saisons mode sont déjà bien remplies et qu’il doit être compliqué de multiplier les collections sur douze mois. Pourtant, avides de nouvelles opportunités et toujours enclin à œuvrer pour le développement du marché de la mode, ce sont les marques de luxe et les maisons de haute-couture qui ont, les premières, commencé à offrir à leur clientèle, la possibilité de partir en vacances d’hiver ou d’automne en toute élégance, avec dans leurs valises, des pièces exclusivement réservées à ces occasions.
Dans les années 20, les riches américains partaient déjà passer l’hiver en croisière sous des climats plus cléments, et demandaient ainsi à leurs couturiers favoris de leur composer des garde-robes totalement dédiées à cette transhumance hivernale. Les personnes voyageant en première classe à bord d’un navire de luxe se devaient de respecter un code vestimentaire très strict. Celles que nous appelons actuellement les ‘collections pour croisière’, trouvent leurs origines dans le fait que les riches passagers des bateaux à vapeurs réclamaient des tenues hors saison pour se rendre dans des pays chauds. Les malles emportées pour le voyage, telles celles de Louis Vuitton, Goyard et Delvaux, étaient souvent doublées et renforcées afin de protéger les belles tenues contre les mauvais traitements et d’éventuelles infiltrations d’eau. Les passagers de secondes et premières classes devaient s’habiller pour le dîner ou le souper ; les  personnes très en vue devaient en outre être munies de deux ou trois garde-robes différentes. Arrivées à destination, ces personnes laissaient leur vetsiaire à bord pour le voyage du retour, emportant une autre panoplie pour le séjour à terre.

homme bien habillé avec lunettes de soleil
handsome stylish man in casual suit hipster cloth in the street
Fichier : #84202163 | Auteur : halayalex

 

Ils dépensaient de petites fortunes pour s’offrir vêtements et accessoires au top de la tendance et épater la bonne société. D’où l’appellation, très old-style mais assez glamour, reprise par les grands couturiers depuis quelques années, pour ces collections « entre-deux ». Après quelques balbutiements dans le début des années 2000, les trois plus grandes maisons de couture française ont commencé à refaire de leurs collections Croisière des événements emblématiques dès 2014, avec un show sur une île à Dubai pour l’une, un happening royal dans un palais princier pour l’autre, et une débauche de moyens pour confirmer l’importance des ces nouveaux rendez-vous dans les calendriers fashion. Avec des pièces essentiellement conçues pour les clients, même si la créativité reste importante, on hésite pas à aller chercher les vacanciers sur leurs lieux de villégiatures favoris et à livrer les grands magasins américains, asiatiques ou moyen-orientaux, toujours prescripteurs auprès des fashion-addicts, de plus en plus tôt dans la saison.


portrait d'un jeune homme sur un bateau
Portrait of young bearded man standing on a yacht and looking at the horizon
Fichier : #94398019 | Auteur : kantver

 

Les collections Croisière, que ce soit en terme d’images comme de chiffres d’affaires, représentent donc désormais des investissements très importants pour les marques. En épatant les clients potentiels avec des shows fantastiques dans des endroits paradisiaques, en racontant de belles histoires inspirées des plus belles années de la couture, elles créent encore plus de désir, et réaffirment leurs caractères exclusifs.
Présentées au mois de mai, les pièces entrent en boutique au début de l’automne et ont l’avantage d’y rester jusqu’au printemps prochain, contrairement à leurs alter-egos traditionnels.
C’est aussi un changement de centre névralgique pour le milieu de la mode, se déplaçant vers les pays chauds ou à climats tempérés. D’autres, comme le PDG de Christian Dior Sydney Toledano, pensent aussi que la mondialisation a fait place à une mode moins sensible à la saisonnalité, plus universelle, remarquant que les manteaux Dior se vendent presque aussi bien en été qu’en hiver, et que les riches clients ne veulent plus attendre pour s’offrir les vêtements et accessoires qui leur plaisent. Tout le monde voyage, d’autant plus avec de gros moyens, et le climat est devenu une dimension très relative du quotidien des consommateurs de mode. Nul doute qu’il faut donc pouvoir s’adapter à ces nouvelles caractéristiques socio-culturelles et savoir répondre à une demande de plus en plus globale. Autre facteur d’émulation des grandes maisons : la multiplication et le succès des enseignes de prêt-à-porter type Zara, Mango ou H&M proposant un renouvellement constant de leurs collections. On a d’ailleurs aussi vu poindre assez récemment les fameuses « Pre-fall », soit pré-automne, dès la fin de l’été, afin de mettre un peu de nouveautés dans les boutiques avant l’arrivée de l’hiver et de réassortir les portants gorgés de couleurs certes, mais un peu désuets en fin de saison.

Autre destination devenue incontournable en hiver et nécessitant une véritable garde-robe spécialisée, les stations de sports d’hiver n’ont pas toujours été le rendez-vous des vacanciers en manque d’air pur, d’émotions authentiques et de glamour.
Apparu en 1876 dans le dictionnaire français, le mot ski, d’origine norvégienne évidemment, et signifiant « fendre », avait pris ses quartiers d’hiver dans la langue au 17ème siècle, avec l’arrivée depuis l’Allemagne puis l’Angleterre, des premières palettes de bois permettant de glisser sur la neige, et de chasser en montagne. Il remplaça peu à peu le mot générique de « patin », autre objet utilisé depuis des lustres puisque Marie-Antoinette aimait déjà glisser sur les lacs gelés du Château de Versailles et que la première patinoire artificielle fut construite en 1876 à Londres, annonçant les premiers championnats du monde de patinage artistique à Saint Pétersbourg vingt ans plus tard. De premières occasions de se vêtir de façon suffisamment chaude pour ne pas tomber malade, tout en restant élégant et léger pour glisser avec raffinement.
photo vieilli d'un homme a ski
Vintage photo from skiing man in snow. Antique picture
Fichier : #79648903 | Auteur : LiliGraphie

 

Patins, skis, luges, des objets utiles qui ne devinrent donc ludiques qu’au cours du 19ème siècle, et annoncèrent l’avènement des sports d’hiver dans leur forme plus actuelle, même si l’appellation désignait à l’époque, toute forme d’activités susceptibles de se pratiquer durant les trois mois froids et incluant donc aussi le football, l’escrime ou même la boxe. C’est en 1885 qu’un hôtelier suisse de Saint-Moritz eut la merveilleuse idée de proposer à ses clients britanniques venant passer l’été chez lui, de revenir en hiver pour découvrir de nouveaux loisirs comme la luge, le patinage et le ski.

couple joyeux faisant du ski
happy young couple outdoors with sledge. winter holidays
Fichier : #73692488 | Auteur : LiliGraphie

Le succès fut immédiat et amena dès la fin de la grande guerre, toute l’intelligentsia européenne à partir en congés hivernaux dans les Alpes ou les Pyrénées, mais aussi, pour les riches américains, dans les nouvelles stations comme Aspen, ayant délaissé son passé de ville minière abandonnée par les colons, pour devenir le point de rencontre hivernal des magnats de l’acier. En France, la Fédération de ski naquit en 1924 avec quelques milliers de membres, encore considérés comme des aventuriers d’un nouveau genre, et surtout pour des amateurs de sensations encore réservées à une élite aux goûts toujours plus décalés. La tendance vestimentaire et stylistique colla évidemment au phénomène, obligeant les élégants à se plier à de nouvelles normes, comme le démontraient ainsi certaines réclames vues dans un numéro du fameux magazine « L’illustration » de 1930, prônant les vertus de parfums au Vetiver, « parfum des sports d’hiver », pour les élégantes sportives et affichant des silhouettes nouvelle génération pour hommes et pour femmes, prêts à dévaler les pistes.

homme au look chic et décontracté en hiver
Cool man with beard in winter fashion. Wearing white woolen swea
Fichier : #58608962 | Auteur : ysbrandcosijn

Jusque dans les années 50/60, les sports d’hiver restèrent donc une destination assez huppée, avec des stations dites « de classe » comme La Plagne ou Megève, et souvent recensées dans les pages du Bottin Mondain comme des « Place to Be ». A partir des années 80, le modèle se démocratisa beaucoup, invitant tout un chacun à découvrir le fameux adage « La montagne ça vous gagne » sur pièce, même si certains endroits demeurèrent et demeurent encore réservés, de part leurs tarifs élevés, à un certain type de clientèle.
En matière de look, inutile de dire qu’il a toujours été plus facile de faire rimer mode avec soleil et douceur qu’avec neige et froid, tant le confort devient une priorité en cas de température au-dessous de zéro…Le style est-il donc compatible avec les sports d’hiver ? Oui, avec certaines réserves évidemment. Depuis que le ski fait se déplacer les foules de fashion addicts, il crée aussi des silhouettes différentes, alliant tendances du moment et efforts en terme de thermo-protection, même s’il faut bien l’avouer, les premières tenues des femmes, avec jupons et jupes multiples, ne furent pas toujours bien calculées pour la luge ou autres sports de glisse… coquetterie et pudibonderie obligent ! Pour les hommes, pantalons, pulls et sur-vestes ont vite fait l’affaire, nonobstant le port d’un blazer, incontournable dans les premières années, les atours masculins permettaient déjà une bonne aisance dans les mouvements, et peut-être un petit peu plus d’ergonomie que les corsets à baleines !!!
Toujours partants pour aller prendre un bol d’air en altitude, les premiers skieurs se déplaçaient certes peu équipés pour les circonstances, mais toujours suivis de leur horde de domestiques prêts à dégainer, couvertures, théières chaude et aliments de survie pour aider à l’effort, et tout cela finissait assez vite dans les hôtels huppés, où le smoking et les tenues de soirée prenaient le relais des costumes de laine détrempés, et dans les salons chaleureux desquels, on reprenait les habitudes mondaines des soirées parisiennes ou londoniennes, en toute quiétude. Dans les malles de ces messieurs, un vestiaire préparé avec soin, mais pas toujours complètement adéquat compte-tenu du peu de connaissances à l’époque des matières protégeant réellement du froid. Avec des pantalons de laine courts, de grosses chaussettes, des gilets, des chemises amidonnées, des vestes de laine, cravates et bottines de cuir lustrées pour la journée. La tenue du parfait gentleman pour le soir. Comme pour les autres sports pratiqués par l’aristocratie et la grande bourgeoisie de l’époque, une certaine étiquette s’appliquait aux sports d’hiver, tradition ayant vite disparu avec la naissance de tous les tissus techniques destinés à protéger du froid et à favoriser les mouvements.
Vous l’aurez compris, à chaque période de l’année ses codes vestimentaires, à chaque occasion de changer d’air aussi. Pour la plupart d’entre nous, les vacances d’hiver ne riment pas forcément avec soleil exotique ou soleil des pistes, mais tout simplement avec quelques journées à l’abri des rumeurs des villes ou des stress de la vie de tous les jours, à la campagne ou en bord de mer dans nos jolies contrées françaises, en week-end dans des capitales européennes…ce qui n’empêche en rien de se permettre quelques petites fantaisies mode inspirées des collections Croisière et de transition hiver-printemps.
Pour se faire une petite idée des silhouettes qui feront le buzz en ce début d’année, voici quelques petits conseils de looks inspirés « Croisière », et les codes de séjours mode au soleil de février 2016, que vous pourrez reprendre dès le printemps prochain sous nos latitudes :
Plusieurs options cette année pour aborder les rivages ensoleillés en cool attitude mais avec classe.

photo rétro du style américain
aged and worn vintage photo of surf beach sign with palm trees
Fichier : #89398243 | Auteur : jdoms

 

Dans une ambiance Fifties revisitée à la Hedi Slimane pour Saint Laurent sur les prochaines collections printemps/été, les années Rock n’ont pas fini d’inspirer les silhouettes 2016 façon Beach Boys et détente stylée.

Sur des « Surf Sounds » et des allures un peu rebelles-chics, on superpose t-shirt unis ou rayés, chemises à carreaux ou fleurs hawaïennes sous des blousons teddy customisés ou des vestes en jean un brin destroy.

homme look lunette et chemise
Stylish man in sunglasses and a shirt
Fichier : #84140649 | Auteur : jozzeppe777

Une idée des années adolescentes sur fond de soleil couchant et de palmiers californiens, qui convient à tous les profils hipster, yuccie, rétro-chics. Nirvana tourne en boucle sur la playlist du créateur, et le côté fripes de luxe est vite rattrapé par des coupes impeccables et des motifs sans équivoques. Nous sommes dans le vif du sujet rétro sans une ride, mélange des genres, un peu 90’s tout de même dans son esprit grunge, et alternatif dans l’idée, mais avec une consonance beaucoup plus proprette. Les slims sont unis et tombent nickel-chrome, les pantalons sont déchirés au laser et les bermudas ont une allure folle, sans fioritures. Les chemisettes se portent avec un petit nœud papillon pour affiner le tableau et sortir le soir.

skieur en tenue bleue
surfers en tenue bleu
Fichier : #8328116 | Auteur : i love images

Les maillots reprennent des motifs et sont longs, plutôt au-dessus du genou que version shorts, on tente les imprimés cachemire, les camouflages, les exotiques ou les rayures horizontales aux teintes franches, façon eighties. Pour les chaussures, on est dans le même mouvement du « surf in USA » made in 2016, de la tong chic aux mocassins casual, des baskets immaculées aux derbies stylées.


cheche homme bleu montre bleu
Ceinture T&T, Tressée Bleu, 29,99 euros

L’une des tendances de ces beaux jours à adopter en mode croisière, sera donc l’attitude casual, un brin ado, période incertaine où l’on aime oser de nouveaux styles.


vetements, habit, veste, écharpe, mode masculine
Vêtement, habit, veste, écharpe, mode, masculin, tissu
Fichier : #52661052 | Auteur : Jacques PALUT

Safari :

Plus emphase avec les départs au soleil de février, souvent assez courts et ne nous permettant pas forcément de changer drastiquement notre garde-robe pour une ambiance été, alors que le retour aux frimas est imminent, le code « Urban Safari » est à nouveau au goût du jour. On se sent comme un Indiana Jones des villes partant en goguette au bord de la mer, mais déjà bien équipé. Les couleurs safari sont toujours les mêmes : des camaïeux de beige, du kaki, des marrons glacés.

homme de style habillé en aventurier avec un chapeau
Fashionable Man Adventure in Forest
Fichier : #72312281 | Auteur : frameworks2014

Mais on a vu aussi des bleus ciel chez Kitsuné, des mélanges d’imprimés écossais ou exotiques chez Watanabe, et le très grand retour de l’imprimé animal, vus sur les défilés Saint Laurent, Balenciaga ou encore APC. Du serpent au panthère en passant par le tigré, les blousons, vestes, chemises et shorts vont rugir dans la garde-robe masculine.

ceinture cuir lézard
Ceinture cuir, Lézard 35mm, Tan bords surpiqués

 

Attention tout de même, ces motifs sont à utiliser en dose très modérée, afin de ne pas friser très vite la vulgarité, et est donc réservé aux experts tendance et mélange des genres !

jeune homme en tee shirt imprimé léopard
young man in leopard print looking at the camera in studio backg
Fichier : #93892775 | Auteur : Viorel Sima

Le pantalon chino est à son aise dans cette allure volontaire, avec les bermudas coupe classique à l’anglaise et les pantalons style treillis en matière légère. La star du look : l’inaltérable saharienne ! Longue, mi-longue, ceinturée ou en version blouson, elle signe la tendance avec élégance. Autre grand come-back, le daim ou suède est très à sa place dans cette allure nature, sur des sahariennes justement, des vestes ou des blousons courts comme chez Carven ou Paul & Joe.

 

On porte des t-shirts ou des polos imprimés en mode décalé, en version plus soft ou soir, on reste sur de l’uni, des chemises aériennes. On accessoirise avec des ceintures souples, des foulards ou des chèches. On aime y associer de belles besaces, et des baskets basses, des derbies, ou même de belles pataugas.

dragon chinoix
Chinese dragon, a fragment of Chinese silk textiles
Fichier : #37818154 | Auteur : iluzia

Orient : Après cette humeur « citoyen du monde » bourlingueur-chic, c’est l’influence orientale qui viendra aussi se glisser dans vos valises de vacanciers hivernaux. Les serpents, oiseaux de feu de l’empire du soleil envahissent les blousons. La soie, divine étoffe en cas de température élévée s’affichent en chemises précieuses, en vestes de pyjamas , en forme « hoodie » ou en bermudas.

foulard ascot trousse de toilette et bracelet
Pierre Hugues, Foulard Ascot soie, Sofia jaune bouton d'or

Bracelet Onyx brossés, crâne plaqué métal noir, Elastique, Simon Carter

Trousse de toilette Jacob Jones, Gris et Vichy

 

Pour rester dans la mesure, on peut tenter les teddies aux imprimés ou aux broderies chinoises, les tee-shirts bi-matières ou simplement les foulards, mais on oublie ce look passé trente ans. On l’associe à des pantalons droits, des chaussures sobres type derbies ou slippers. Et on casse le côté précieux en lui additionnant des étoffes plus brutes comme le coton ou le lin.

Skieur vetu de jaune
Skier man in winter mountains
Fichier : #98595767 | Auteur : Max Topchii

 

Du côté des skieurs, surfeurs, lugeurs, raquetteurs, patineurs et autres glisseurs fans de hauteur et d’espaces immaculés, mais aussi des plaisirs cocoonings de chalets ultra-chaleureux, spas des montagnes et chocolats chauds en terrasse, la mode fait aussi partie du voyage, et sur les pistes autant qu’ailleurs, on aime montrer sons style, avec quelques couches de tissus supplémentaires…températures obligent !
On a donc observé les tendances de l’hiver et anticipé sur le printemps pour faire un joli mix et épater nos comparses frileux. Ne nous y trompons pas, dénicher la bonne tenue n’est pas toujours évident. Outre ses qualités esthétiques, il lui faudra aussi répondre à de nombreux critères de confort, de chaleur, de résistance à l’humidité et au vent, et donc qu’elle ne soit pas de qualité médiocre. Mieux vaut investir dans des ensembles hauts-de-gamme qui tiendront le coup, autant qu’ils feront de l’effet.
Dans cette optique, de nombreuses marques se concentrent sur ces sujets depuis des années, faisant évoluer la technologie autant que les lignes spécifiques à ce type de séjours et d’activités.
Pour trouver ainsi les vestes, combinaisons, pantalons adaptés, ceux dans lesquels vous vous sentirez bien, vous devrez veiller à ce qu’ils soient :
Imperméables : une isolation thermique maximum en cas de chutes malencontreuses dans la neige sauvera vos journées !
Top confort : pas de plaisir sur les pistes et dans les restos d’altitude sans une sensation optimale de confort, c’est-à-dire, pas trop de couches différentes, une mobilité maximale et des matières pas trop brutes.
Coupe-vent : le blizzard qui s’infiltre partout jusqu’à vous glacer de l’intérieur, non merci. On choisira donc des vêtements hautement couvrants.
De bonne qualité : pour avoir toutes les qualités citées au-dessus, nos tenues de sports d’hiver devront être bien finies, bien coupées et fournir des options pratiques comme des poches bien zippées, des épaisseurs bien calculées en cas de chutes ou de coups, et prendre en compte les besoins d’oxygénation du corps en cas de gros efforts, avec des petites aérations bien placées !

jeune skieur vetement chaud accessoires bleu
Jeune Skieur
Fichier : #75746431 | Auteur : Eléonore H

Au niveau du style, 2016 s’annonce assez colorée. On verra beaucoup de couleurs soutenues, voire carrément fluo, mais aussi, dans des versions plus raffinées, des aubergines, bordeaux ou verts bouteilles vus sur les catwalks hiver 2016 et un peu d’inspiration vintage, type veste inspirée des champions ou des moniteurs de ski, bleus, blancs, rouges. Le top du chic, comme depuis quelques années, étant de dépareiller le haut et le bas en terme de coloris. La doudoune est toujours au sommet, courte, longue, fine en superposition ou plus épaisse façon bonhomme de neige, elle est préférable en duvet pour un maximum de protection et un confort ultime. Avec une préférence pour les matières unies, on verra quand même des imprimés type carreaux, treillis ou même exotiques. Les fameuses parkas type Canada Goose ou Napapijri, seront toujours les reines des soirées dans les restaurants de station, cols fourrure et longueur mi-jambes pour une meilleure protection thermique, elles se font aussi cintrées pour un peu plus de féminité, et peuvent être trouvées dans des marques diverses et à des prix moins prohibitifs que ces deux « nec plus ultras ».
Détails ultra-chics, les marques de luxe type Chanel ou Hermès se sont remises à créer pour les vacances aux sports d’hiver, reprenant leurs codes des années 20 avec des combinaisons en cuir, des doudounes, gants et cache-oreilles, mais aussi des skis, surfs ou luges griffées, tout simplement sublimes, et adulés par la riche clientèle internationale déboulant en hélicos sur nos pentes françaises.
Concernant les accessoires, le must sera d’arborer les fameux bonnets à technologies audio intégrées, avec musique et Bluetooth, mais les classiques à pompons feront aussi l’affaire, comme les bonnets péruviens ou carrément les chapkas, irremplaçables en terme de chaleur et de confort, mais à essayer avant de les porter, sous peine d’allure Yeti incontrôlée. En cas de grand froid, les marques comme Helly Hansen proposent des ensembles hauts-pantalons en sous-couches, dans des matières très agréables. Pensez à vous munir de sacs à dos ou de besaces pratiques pour emporter vos affaires perso pour la journée et de protège-portables.

Homme accessoire mode lunette chaud
Mann im Skiurlaub setzt Skibrille auf
Fichier : #90801588 | Auteur : Robert Kneschke


Les lunettes de soleil seront indispensables après le masque. On pense aux indémodables « aviateurs », ou aux modèles plus « glisse » proposés par toutes les marques de surf-skate-ski type Oakley ou Quick silver. Les rayons UV étant très agressifs sur les cimes, il faudra choisir des indices de protection adaptés. L’objet récent sur les pistes mais que l’on conseille fortement : le casque ; de plus en plus de skieurs y ont recours et c’est une très bonne chose, la sécurité devant primer sur le style, même si, dans ce domaine aussi, on commence à voir pas mal de déclinaison très sympas, comme chez Bollé ou Salomon.
Les après-skis sont de rigueur. On pense au fameuses Moonboots revenues en grâce récemment, aux modèles dans le style Timberland qui feront très bien le travail pour du shopping ou des sorties raclette. N’oubliez pas les gants, techniques et rembourrés pour les descentes, plus élégants pour la station, en peau retournée, en cuir fourré, toutes les options sont possibles pourvu qu’il soit en accord avec le reste de votre tenue.


homme en pull blan bien habillé en hiver
Cool man with beard in winter fashion. Wearing white woolen swea
Fichier : #58608956 | Auteur : ysbrandcosijn

Dans sa version détente, l’homme à la montagne a plusieurs options pour rester tendance dans son chalet ou en goguette dans la station :

 

En mode cool proche du gentleman-farmer, il peut prendre l’option pull col roulé, ou pull irlandais, veste à grosse maille et col châle à l’américaine, chemises à carreaux type bûcheron, pantalon velours, grosses chaussettes de laine et bottines type Timber ou low boots.
Avec une belle canadienne pour l’extérieur, un bonnet type marin et une belle écharpe en cachemire, ce look sera à la fois pratique et très élégant en toutes circonstances.
On peut lui adjoindre une veste en velours côtelé ou en laine pour les grandes occasions.


vetements homme accessoires de mode ceinture
Full length portrait of handsome confident man in checkered shirt
Fichier : #99839245 | Auteur : vadymvdrobot

Plus « geek », l’allure chemise en jean ou carreaux, ouverte sur tee-shirt, pantalon slim, veste sweat-shirt, baskets montantes, conviendra aux plus jeunes.

 

Un peu moins chaude, elle se complétera de doudounes très chaudes à doublures et cols fourrures, et pour les soirées trendies, on osera le blazer à coudières, ou les vestes en laine avec une cravate en tricot.


look homme sportif d'hiver
Soccer player doing his training
 #97548507 | Auteur : petrrunjela

Les sportifs invétérés choisiront des silhouettes très sportswear. Jogging chics, polos thermolactyls, chemises larges tombantes sur T-shirts manches longues, sweats et pulls près du corps. Grosses baskets montantes.

 

Une allure qui aura du mal à passer en soirée. Ne pas hésiter dans ce cas précis, à prévoir une tenue de secours un peu plus sélect, histoire de ne pas casser l’ambiance.

bienvenue a hawai avec chemise décontractée
Welcome to Hawaii - Hawaiian people showing lei
Fichier : #93773066 | Auteur : Maridav

 

De bonnes occasions de faire valoir son amour de la mode donc, dans ces futurs départs vers de plus verts horizons. Les montagnes se couvrent enfin de neige pour accueillir les futurs vacanciers dans leurs tenues choisies avec soin et attention pour être non seulement au top du style, mais aussi et surtout au top du confort. Les mers du sud offrent de multiples occasions de se mettre sur son 31 en toute légèreté et de faire rimer bronzage exotique avec allures smart et détente. En amont des futures collections printemps-été 2016 qui s ‘annoncent déjà en magasins, les chanceux en villégiature sous les tropiques cet hiver, donneront le La de toutes les prochaines tendances. Loin de nos frimas hivernaux, un florilège de couleurs va éclairer nos journées et c’est dans une véritable symphonie de couleurs et d’imprimés que nous pourrons ainsi clôturer l’hiver plein d’envies vitaminées. Pour se faire une idée des teintes et des formes à privilégier, n’hésitons pas à nous repasser les dernières collections prêt-à-porter printemps-été 2016 présentées à la dernière rentrée. Des contrastes, des matières lumineuses, des formes minimalistes, des motifs variés sur des coupes iconiques, un petit peu de nineties, de sixties et de seventies, bref, des inspirations tellement différentes que pratiquement tous les looks pourront s’y retrouver.

soleil et plage vacances
sol y playa
 #74071397 | Auteur : juanjo tugores

 

Une chance aussi de pouvoir changer de ton pendant quelques jours, d’abandonner son apparence quotidienne pour tenter des styles encore inexplorés, ou se laisser aller à un peu plus de coolitude.
Les fashionistas, désormais habitués à être abreuvés de nouveautés sans arrêt, font mentir la saisonnalité et ne sont plus focalisés sur les calendriers classiques de présentations, et les sorties en boutiques de leurs déclinaisons, mais plutôt sur les occasions multiples et variées de pouvoir évoluer, les déplacements de mi-saison en faisant bien sûr partie. Les collections dites de « Croisière » sont en passe de devenir aussi importantes que les classiques, tout comme les Pre-fall dont nous parlions précédemment ou les tendances de fin d’année, avec les tenues de fêtes. Allons-nous peu à peu vers une mensualisation des collections, une accélération du processus de création ? Sans doute ne faut-il pas l’espérer, trop de créa tuerait assurément la créa et en demandant aux artistes de produire plus, la qualité et l’inspiration se tariraient forcément.


Homme habillé en tenue de neige
Man Snowboarding On Ski Holiday In Mountains
Fichier : #84462912 | Auteur : Monkey Business

 

Plus de choix, plus régulièrement, et la possibilité de pouvoir prévoir des déplacements au bout du monde et la garde-robe qui va avec sans attendre les prochains défilés, oui, car le marché de la mode a changé en même temps que nos habitudes de vie, n’est-il pas le reflet exact des conditions socio-culturelles d’une population ?
Aujourd’hui voyager est pour beaucoup une évidence, que ce soit pour le travail ou le plaisir, et les marques ont compris l’intérêt qu’elles peuvent y trouver en terme de nouveaux marchés. Et dans la logique d’une réactivité toujours plus flagrante sur le net, les sites de vente en ligne comme Cravate Avenue vous permettent de trouver toutes vos envies multi-saisons tout au long de l’année et en clic.
Bonnes vacances à tous donc, sous le soleil des montagnes ou celui d’îles paradisiaques, dans le désert du Sahara ou les cimes d’Himalaya, en toute élégance bien entendu et surtout n’hésitez pas à nous envoyer de jolies cartes postales de vos périples farniente, découverte, sportif ou famille, lookés un jour, lookés toujours !

 



Marie Masuyer

Journaliste Mode pour Cravate Avenue

Tous les droits sont réservés - Copie interdite, partielle ou intégrale - Texte soumis aux droits d'auteurs, toute copie sera poursuivie devant les tribunaux.





Rechercher

Nos Marques

Choix de couleur

Récemment vus

Aucun produit

Menu

Top