Psychocravatologie

Le type de cravate que vous portez reflète-t-il votre personnalité?

 

la Psy de la cravate


Etude Psychocravatologique de vous et de votre cravate

"La cravate n'est pas seulement un utile préservatif contre les rhumes, torticolis, fluxions, maux de dents et autres gentillesses du même genre ; elle est encore une partie essentielle et obligée du vêtement qui, dans ses formes variées, apprend à connaître celui qui la porte" (Balzac 1827).

Si l’on ouvre un dictionnaire, on pourra lire que la cravate est une pièce d’habillement masculin dont l’usage est de former une protection autour du coup. Ce seraient les croates qui auraient importé la cravate en Europe.

Il existe une multitude de cravates, car elle n’a pas toujours été comme nous la connaissons aujourd’hui.

A son origine elle était portée autour du coup par les Romains, c’était une sorte de foulard. Comme simple protection, pour empêcher les irritations liées au cuir, au lin ou aux armures. Elle pouvait aussi servir comme simple touche de rafinement. Elle était généralement de couleur blanche, mais aussi rouge ou bordeaux. Par la suite, la cravate disparu pendant des siècles. Elle réapparaitra vers le milieu du 17ème sciècle, à cette époque là c’est encore une sorte d’écharpe ornée de dentelles et avec pleins de nœuds. A la fin du 17ème siècle, il est de bon ton de porter sa cravate entourée au tour du coup et mal nouée. C’est la cravate à la Steinkerque.

Par la suite, ce sera la mode de la crémone. Un petit ruban de dentelle.

Au début du 18ème siècle la cravate disparaîtra. On la retrouvera au 19ème siècle et se portera Blanche ou avec des couleurs clairs. On trouvera des cravates de couleur noire qui seront portées par l’armée Navale Française (et qui sont toujours d’usage actuellement) en souvenir du deuil de la bataille de Trafalgar. Déroute de l’armée Navale Française face à l’amiral Nelson (Angleterre).

La cravate est donc utilisée depuis des lustres, Aujourd’hui il en existe des millions de différentes, si l’on compte les couleurs différentes, les motifs, les tailles, les matières utilisée (cravates en soie, cravates Mogador, cravates en lin, cravates en coton, cravates en synthétique, cravates en cuir e t même des cravates en bois !) mais aussi les différents nœuds et façons de la porter… Une multitude de combinaisons qui permettent de porter une cravate qui nous ressemble. Selon notre humeur, une cravate qui reflète notre état d’esprit, nos joies nos peines, qui égaille notre vie et celle des autres avec ces petites touches de couleur qu’elles apportent.


Nous allons donc vous proposer une « PsychoCravatologie » , sorte de psychologie de la cravate. La cravate veut dire tant de choses !

 
Les profils


Nous vous proposons 34 profils de porteurs de cravates :

1. L’extravagant portera une cravate que le commun des mortels est incapable de porter, on se demande toujours « mais où il a bien put l’acheter celle là », car l’extravagant sait dénicher l’improbable, il en changera tous les jours. Attention, car certains extravagants peuvent s’avérer très élégants, car en parfaite adéquation avec leur look. « Cette cravate est faite pour lui ! »

Angelo cravate2. Le macho : Il porte une cravate avec des pin-up dessinées dessus. (humour !)

3. L’homosexuel : Il porte parfaitement la cravate. Il sait assortir sa cravate, il a toujours un petit détail qui fait la différence : Il a une classe folle !

4. L’Italien… Il portera une cravate pure soie, faite main de préférence. Cela ne l’empêchera pas de porter des cravates en laine ou en coton l’hiver. Il sera toujours avec des cravates tendance. Le nœud sera le nœud italien, avec des chemises à col italien, le dernier bouton ouvert et la cravate légèrement détentue. Le nœud jamais entièrement serré.

5. L’Américain, vous ne pouvez pas le louper car ce sera le seul au monde à être capable de porter une cravate avec un aigle dessus et un drapeau américain en sur impression. Le bon goût dans sa quintessence.

6. Le Britannique portera un costume 3 pièces (peut être même avec le chapeau melon), bien taillé, dont le gilet aura une ouverture du col très petite, juste de quoi laisser sortir le nœud double windsor. Col de la chemise « Anglais » Costume sombre et cravate de tout genre : couleurs fluos, très colorées ou pastel ou encore des plus excentrique : So british ! Le drapeau de l’union jack sur sa cravate provoque un effet très « Austin power » et donc décalé « seventies ». Ce n’est pas détestable, loin de là, c’est même fort sympathique ! God save the Queen !

7. La cravate du timide une cravate discrète, avec des couleurs très neutres, obscures ou pastel, jamais de « flashi » ou « original », le nœud sera discret et généralement petit.

8. La cravate de l’artiste sera une cravate avec un pans large, et selon son état d’esprit elle pourra être très originale. L’artiste s’essayera à tous les nœuds, et même des nouveaux nœuds… Certains artistes pour se différencier porteront toujours la même cravate et le même nœud afin de les indentifier. Un artiste très connu comme Gilbert Becaud laissera comme souvenir, après ses magnifiques chansons, celui d’un porteur de cravate à pois. Ils les aiment uniquement comme cela.

9. Le « parrain » portera une cravate blanche sur chemise blanche ou noire sur chemise noire ou encore grise sur chemise grise, la cravate sera en soie très brillante. Une pince à cravate en or massif pincera la cravate en haut. Le costume sera rayé et parfaitement taillé sur mesure.

10. Le royaliste : Cravates à fleurs de Lys bien évidemment ! ;-)

11. L’informaticien : Il ne porte pas de cravate ou rarement. Lorsqu’il en porte il peut être excentrique ou bien trop sobre. Dans tous les cas il la fera « tomber » très vite…

12. L’officier de marine Française (marchande ou militaire) Cravate exclusivement noire pour porter le deuil de la bataille de Trafalgar perdue contre les anglais.

13. Le rêveur : Sa cravate aura des motifs de bande dessinée. Ses cravates sont en général sympa. Le nœud est souvent en biais, la cravate trop longue ou trop courte…. Dès fois même le grand pans de la cravate est rentré dans le pantalon. (à ne pas faire, ce n’est pas très élégant… )

Luis cravate14. Le « tombeur de ces dames » portera une cravate avec un gros nœud. Une cravate à la mode, en général pure soie et toujours très bien assortie à ses costume décontractés. Le nœud sera desserré en soirée, tout comme ses manches.

15. Le cambrioleur élégant : toujours classe, même au « travail »… de couleur noir bien évidemment !

16. L’ENArque portera une cravate stricte, hors de prix et d’une banalité déconcertante. Une couleur sobre et sombre. Un nœud parfait, très serré. Mathèmatique.

17. Le BCBG portera des cravates assorties à son gilet, à ses boutons de manchette, à sa pochette. Les couleurs sont châtoyalntes, frivoles, légères et souvent grâcieuses. Le BCBG portera aussi bien des marques que des cravates issues des dernières boutiques à la mode de Paris ou de Milan. Tout est dans l’harmonie.

18. Le golden boy portera une cravate en soie de grande qualité, idéalement faite à la main, toujours de la couleur de sa chemise. En fait il sera habillé comme richard Fish qui est certainement l’un des personnages de série TV le plus élégant (Patron et ami d’Ally Mc Beal, dans la série américaine Ally Mc Beal)

19. Le Bourgeois Bohème (allias BOBO) ne portera en généralement pas de cravate. Lorsqu’il devra le faire pour son travail elle sera « originale-dicrète » cela peut passer par des roses en impression toutes dans le même ton, ou bien des couleurs très « seventies-pastel »

raymond cravate20. Le Punk : Porte une cravate très fine, de couleur rouge ou en général unie et avec des couleurs très vives. La cravate est en général de la même largeur tout du long.

21. Le sportif portera exclusivement des cravates club. Le nœud sera relâché.

22. Le sportif dit « de Neuilly » ne portera que des cravates club avec des écussons de clubs de golf. Il portera aussi des cravates club de grandes marque.

23. Le sportif fan de rugby : Il portera uniquement des cravates club qui ont un petit nœud rose brodé devant ou derrière leur cravate. Elle sera vite desserrée car ces sportifs là ont généralement le coup large !

24. Le « ministre » ou homme politique : Il portera une cravate de grande marque, mais restera toujours dans les mêmes tons : le bleu marine, le bordeaux ou le rouge. Rares sont ceux qui osent une autre couleur. Niveau nœud, il y a du travail, car ils sont en général en « biais » et mal centrés. C’était presque parfait messieurs ! (c.f. Hémicycle bourbonien !)

roberto cravate25. Le romantique portera des cravates très épaisses et fera de gros nœuds généreux. Les couleurs seront pastel et souvent ornées de motifs discrets et naturels.

26. Le Freudien : Il ne portera pas de cravate car il verra en elle le prolongement de son pénis… Où de celui de son père !

27. Le bon vivant : cravates de couleur, portées très longues et col desserré. Petit pans de la cravate passé entre 2 boutons. On pourra trouver quelques tâche sur la cravate (tâches de sauce ou matières grasses ;-)) Le bon vivant est tellement gentil qu’on lui pardonne tout !!

28. Le suicidaire : Nous lui déconseillons fortement de porter une cravate !

29. Le gothique : Il portera une cravate courte avec le grand pan au dessus du nombril, la cravate sera de couleur noire avec de préférence des motifs gais comme des têtes de mort, des os, des couteaux…

30. Le radin, portera une cravate uniquement s’il est obligé ou lors des grandes occasions. Il en aura une et une seule. De couleur sobre, et l’aura achetée dans un marché à 5€.

31. Le maniaco-dépressif portera une cravate qu’il aura passé à la machine et au fer à repasser : On ne peut pas la louper car c’est la pire des choses à faire à sa cravate…

32. L’homme du futur…. Il portera une cravate en plastique translucide ? Comme « Doc » dans retour vers le futur 2…. Très original en tous les cas !

33. Le « fils préféré de sa maman » portera des cravates offertes par sa maman, des cravates avec des grandes têtes de cerf ou des jolis bonhommes de neige à écharpe rouge… Ca vous rappellera un film non ?

34. Et enfin, votre préférée : Le notaire : Le notaire aura une cravate classique, c’est ce que l’on appelle la cravate de notaire. Mais il existe aussi d’autres cravates de notaires… Mais pour que je vous relate l’histoire de cette cravate de notaire, êtes vous certain d’avoir plus de 18 ans ?

Et vous… quelle cravate portez vous ? Je vous dirai qui vous êtes !

Copyright Cravate Avenue

galerie cravate

La plus longue explication sur les cravates : 3 grandes catégories de porteurs de cravate selon Honoré de Balzac :

Considérations sur le port de la cravate
"Considérés sous le rapport de la cravate, les hommes se divisent naturellement en trois grandes catégories.
D'abord, pour commencer par celle qui mérite le moins notre attention, se présente cette classe nombreuse d'hommes qui portent la cravate sans la sentir, ni la comprendre, qui, chaque matin, tournent un morceau d'étoffe autour de leur cou, comme on fait d'une corde ; puis, tout le jour se promènent, mangent, vaquent à leurs affaires, et le soir, se couchent et s'endorment sans scrupule, sans remords, parfaitement satisfaits d'eux-mêmes, comme si leur cravate eût été mise le mieux du monde. Gens sans actualité, continuant le XVIIIème siècle au milieu du XIXè ; anachronismes vivants, trop nombreux, hélas ! à la honte du siècle de lumière, et que nous ne mentionnons ici que pour mémoire ; car, relativement à la cravate, ce sont des êtres négatifs.
Au-dessus d'eux, immédiatement, viennent ceux qui entrevoient ce qu'il y a de bien dans la cravate et ce qu'on peut en faire, mais qui, n'en pouvant tirer aucun parti par eux-mêmes, sont réduits à copier autrui. Esprits étroits, stériles, sans imagination, sans une seule idée à eux, ils étudient chaque jour le noeud qu'ils reproduiront le lendemain. Quelle estime faire de ce servum pecus de la cravate ? Je les comparerai à ces hommes frivoles qui cherchent chaque matin, dans les gazettes, les idées qu'ils auront toute la journée, ou aux mendiants qui vivent des charités d'autrui.
Au premier rang, enfin, se placent ces hommes forts et solides par eux-mêmes, qui sentent et comprennent la cravate, qui la comprennent dans ce qu'elle a d'essentiel et d'intime, avec cette énergie d'intelligence, cette puissance de génie, départies à ces mortels privilégiés quos aequus amavit Jupiter. Ceux-là n'ont ni maîtres ni modèles, ils trouvent en eux de grandes, de nobles ressources ; ils n'écoutent qu'eux-mêmes, ils sont véritablement créateurs.
Car la cravate ne vit que d'originalité et de naïveté ; l'imitation, l'assujettissement aux règles la décolorent, la glacent, la tuent. Ce n'est ni par étude ni par travail qu'on arrive à bien ; c'est spontanément c'est d'instinct, d'inspiration que se met la cravate. Une cravate bien mise, c'est un de ces traits de génie qui se sentent, qui s'admirent, mais ne s'analysent ni ne s'enseignent. Aussi, j'ose le dire avec toute la force de la conviction, la cravate est romantique dans son essence ; du jour où elle subira des règles générales, des principes fixes, elle aura cessé d'exister. "

Honoré de Balzac : Traité de la cravate, 1830

la cravate rouge est un signe


Rechercher

Nos Marques

Choix de couleur

Récemment vus

Aucun produit

Menu

Top