L’été, une saison pour oser se faire plaisir !

Publié le : 06/08/2019 17:41:21
Catégories : Couleurs mode , Mode et Styles

L’été, une saison pour oser se faire plaisir !

La plus belle saison pour oser de nouvelles silhouettes et les dernières tendances sans complexe, pour faire twister sa peau hâlée avec toutes les couleurs du moment, c’est évidemment l’été ! Les belles journées de  soleil nous donnent une pêche d’enfer et nous inspirent des envies de vêtements vitaminés. Les longues et douces soirées au bord de l’eau ou sous les tonnelles de campagnes apaisantes, appellent des matières légères et faciles à vivre et l’on se piquerait bien d’une élégance très « dolce vita », pour allier plaisir et raffinement.

 soldes homme achats sac couleurs

Mais l’été, c’est aussi la période des soldes, (les stations balnéaires et autres lieux très fréquentés, les pratiquant souvent tard dans la saison) et l’occasion pour nous, futurs estivants, de faire le plein de tenues  et d’accessoires millésimés 2019, sans sacrifier la cagnotte réservée à nos futures folies de vacanciers !

Pour arriver à bien gérer les soldes sans se faire piéger par toutes ces soi-disant « bonnes affaires » qui s’offrent à nous, réactualiser sa penderie d’été intelligemment, et bien repérer toutes les tendances du moment, quelques petits conseils sont toujours bons à prendre :

 

Le tri c’est très fashion :

Avant de se ruer sur toutes les promos qui nous tentent, on se fixe un moment dans la semaine pour faire le tri complet dans les placards ! D’abord, ça fait de la place, ensuite, ça permet de se rendre compte de ce dont on a réellement besoin. On est tous pareils, des tonnes de fringues s’empilent dans nos armoires sans même qu’on se souvienne de leur existence. Et certaines sont peut-être hyper tendances cette année ! L’idée est aussi de se débarrasser de toutes les pièces qui ont fait une saison et n’en feront pas deux, genre la chemise en Liberty rose bonbon portée pour un mariage sur le thème champêtre, ou le costume en lin vert pâle sur lequel vous aviez flashé il y a dix ans à St Barth …hors contexte, ça ne fait plus du tout le même effet !  On vide pour mieux remplir, c’est ça l’idée !

 

La pièce qui tue :

Le bon deal c’est de s’octroyer un budget maximum pour s’offrir la pièce de saison très marquée qui nous a tapé dans l’œil au début de la collection printemps-été, du style le magnifique trench de marque dont on rêve depuis deux ans. Celle-ci, elle est pour nous et on va tout faire pour en shopper une. En revanche, la raison veut que l’on consacre le reste de sa cagnotte « soldes » à des éléments plus classiques de notre garde-robe. Des chemises blanches faciles à assortir avec nos différents costumes, des bermudas dans des tons neutres pour être sûrs de ne pas en être lassé l’année prochaine, des pulls mi-saison ou des chaussures type mocassins d’été qui pourront aussi faire l’arrière-été.

Money, money, money :

Les vrais accrocs aux soldes vous le diront, le premier geste de survie en ces jours de guerre des nerfs,  est de se fixer un montant maximum à dépenser, avec une marge d’erreur d’environ 15% pour les petits imprévus…au-delà, on casse la baraque et ce n’est pas le but !  Si l’on veut vraiment respecter nos plafonds, mieux vaut aussi se débarrasser de tous nos moyens de paiement le jour J et partir avec du liquide, histoire de ne dépenser que ce que l’on a sur soi ! A moins bien entendu, de tenter le troc de votre bonne vieille veste militaire kaki des années 80, contre une flambant neuve dans votre boutique favorite, mais ça reste un peu risqué…

Anticiper c’est gagner :

Quand on a vraiment un coup de cœur pour une pièce, mieux vaut ne pas tenter le diable en attendant les dernières démarques et vérifier avec les vendeurs s’ils ont du stock. Lorsque vous connaissez bien le personnel de votre magasin, vous pouvez même tenter de vous faire mettre de côté vos soldes favoris. Cela vous évitera aussi d’être surpris par des rabais parfois un peu anarchiques, ne concernant que des couleurs particulières ou des références qui sortent de nulle part. En se renseignant en amont, on est moins dans l’urgence et on gère mieux ses finances.

Les spécificités de l’achat en ligne :

jeune-homme-travail-vente-

Quand on décide de craquer sur le net, mieux vaut être au courant des caractéristiques de ces commerces. Sur les boutiques en ligne, les règles sont moins compliquées que pour leurs consoeurs traditionnelles. Soumis aux codes de la vente à distance, chaque acheteur dispose d’un délai de rétractation de 14 jours dès réception du ou des articles. Il pourra donc demander l’échange ou le remboursement sans aucune pénalité ni demande de justification. En outre, le vendeur est censé, en cas de demande de remboursement, rétrocéder la totalité de la somme engagée, frais d’expédition inclus. Pour un échange, les frais d’envoi en retour resteront, eux, à votre charge, ce qui semble assez logique et équitable.

Les must have de l’été qui nous font craquer :

Le style classique revisité :

homme-style-et-elegant

Des costumes aux lignes parfaites, des blancs remasterisés, des accords qui s’émancipent sans casser les codes de l’élégance, c’est la tendance au top de cette saison, qui mise sur un new tailoring très affûté et maître dans l’art du raffinement. Peut-être une réaction au trop de trash, trop de street, trop d’arty de ces dernières décennies ? En tout cas, on aime ce retour brillant de l’harmonie et de la smart attitude dans nos penderies !

cravate-segni-disegni-luxe-faite-main-unie-creme

Cravate Segni Disegni LUXE, Faite main Accera, crème

Le short fait un come-back culotté :

jeune-homme-tee-shirt-blanc

Plus court que le bermuda, adulé depuis des décennies, le short fait un retour majeur cet été. Plutôt réservé aux jambes longues et fines, il est quand même assez difficile à porter hors contexte plage et chaleur torride. On l’aime assez large et libre sur les hanches, pas version moulante du coureur cycliste et encore moins trop compliqué avec des imprimés ou des couleurs criardes. Il doit se fondre dans la silhouette avec des teintes unies et douce, sous des pulls d’été légers et porté avec des nus-pieds minimalistes comme lors du dernier défilé Hermès Hommes ou version explorateur chic avec une saharienne sur tee shirt blanc immaculé, et des mocassins d’été.

Le fluo des années 80 devient tendance jaune néon :

londres-homme-souriant-habillé-jaune-imper

Yellow is the new black de l’été 2019. Il est carton, il détonne et fait vibrer les teints dorés. En version chic dans des costards oversize aériens, ou sur des pièces phares type tee shirt ou pulls light pour allumer l’allure d’une touche très pepsi. On l’aime en accord avec des blancs lumineux ou des noirs profonds pour une touche proprette, et en décalé pop, avec des tonalités de beiges « tan ».

Un imper oui mais only en version trench :

trench-beige-homme

Il est un des grands revival de ces dernières saisons, aves ses nouvelles coupes un peu street et ses airs de chic bourgeois so « dans le vent » ! C’est une pièce qui restera dans votre vestiaire ad vitam et qu’il faudra donc choisir avec malice. Le plus facile ? une coupe pas trop loose dans des couleurs classiques comme des beiges, kakis qui passeront avec tout, et des épaules marquées pour définir la silhouette. Un must have qui vaut vraiment la peine de faire trembler de trouille la cagnotte !

Sur les vestes, on croise les boutons :

portrait-homme-elegant-relaxe-costume-veste

Le tailoring a choisi le boutonnage croisé pour repartir à l’assaut de la rue et ça marche plutôt pas mal. Plus difficile à porter, il est l’ami des silhouettes plutôt fines quand il est fermé, mais va à tout le monde en version ouverte décontractée. On l’a vu assorti avec des pantalons droits comme avec des cigarettes ,et version courte ou longue. Pour être dans la mood du moment, y compris à la rentrée, on s’offre donc une veste croisée, et on l’upgrade avec des accessoires très actuels, comme une paire de beaux sneakers. Et pour poursuivre dans le nec plus ultra du summer 2019, on peut aussi la porter à même la peau et faire grimper la température en mode chaud-bouillant !

Le denim en mode délavé :

homme-séduisant-en-chemise-bleu

C’est la teinte de l’été, plutôt claire, et en haut comme en bas. Il se décline en veste style blazer pour une allure chic-bohême ou en blouson street wear déstructuré. On l’a même vu en total look chez certains designers très imprégnés de culture 80’s. On aime ses camaïeux de bleus pâles sur les bronzages estivaux et sur les jaunes néons, il fait vraiment vibrer l’été !

Pièces emblématiques de l’été, le maillot de bain et le tee shirt se déclinent à l’envie :

Des formes et des couleurs de maillots  pour toutes les corpulences :

Les boardshorts :

couple-sur-la-plage-en-maillot-de-bain

Ils sont les plus longs proposés sur le marché, et pour cause, car ils sont à la base, conçus pour les riders de vagues ! Surfers, bodyboarders, véliplanchistes, ils adorent sa coupe pouvant aller jusqu’aux genoux, en tissus techniques, faciles à porter,  waterproof ou séchant assez rapidement et souvent dans des coloris très funs ! On le déconseille aux petites morphologies sur lesquelles il peut avoir un effet un peu « tassant » !

Les shorts :

maillots-de-bain-homme-couleur

Le plus courant sur les plages, il est donc un peu plus court que le précédent, mais présente à peu près les mêmes caractéristiques. Il est adapté à la plupart des physionomies et se décline dans une quantité de matières, coloris et motifs incroyable !

Cette année, les imprimés reviennent en force, ainsi que le principe du bicolore des années 80.

Les boxershorts :

homme-en-maillot-de-bain-boxer

Les amateurs de bodybuilding l’adorent, et pour cause : il met formidablement en valeur tous les attributs masculins…mais c’est aussi une de ses faiblesses !  Car pour être agréable à regarder, il doit être choisi à la bonne taille sous peine de saucissonnage en règle ! On n’hésite donc pas à se faire assister lors de son achat et on l’aime bien dans des coloris sobres, histoire de se contenter visuellement de l’essentiel.

Les slips :

On sait bien qu’ils n’ont pas toujours eu la cote et qu’on les réserve toujours aux piscines municipales dans lesquelles ils restent obligatoires, plutôt qu’aux bords de mer sur lesquels on aime bien se montrer sous son meilleur jour ! Mais malgré tout, certains les aiment toujours d’amour et les trouvent surtout bien plus confortables que les formes shorts, dont les qualités hygiéniques sont d’ailleurs souvent décriées. Bénéficiant d’un certain regain d’intérêt chez les Bobos et icones de certaines marques branchées, il faut quand même souligner qu’ils ne sont pas les plus faciles à porter. Petites bouées naissantes s’abstenir !!!

Le t-shirt, star incontesté de l’été :

homme en jean et teeshirt blanc

Le classique col rond :

C’est le best of du modèle, celui qu’on a vu sur Marlon Brando ou James Dean et qui ne vous fera jamais défaut ! Sur un bermuda, sous un blazer, avec un jean ou un chino, il est multi-adaptable et convient à peu près à tout le monde. Attention à ne pas le choisir trop cintré quand on est un peu enrobé…

Le col V :

Plus récent que son prédécesseur, il ira quand même mieux aux personnes aux cous un peu larges. Attention de ne pas choisir le décolleté trop profond pour ne pas tomber dans le moyen-moins. On le voit beaucoup sur des personnes jeunes mais il ne leur est pourtant pas réservé et peut être upgradé sous des blazers d’été et porté sous des pulls cols V sans souci.

Le col tunisien :

Moins fréquent dans le commerce, il a connu quelques heures de gloire, mais a perdu en distinction. Adoubé par plusieurs marques de prêt-à-porter haut de gamme, il est cependant assez difficile à assortir à des tenues plus sophistiquées. Il reste un bon casual des grosses chaleurs.

Le col loose :

Très casual aussi, sa forme évasée est très adaptée à l’été mais ne doit pas paraître trop lâche sous peine de faire un peu négligé. Il se porte peu décolleté, plutôt droit et en mode décontracté essentiellement.

Les couleurs et les motifs :

On l’a vu à plusieurs reprises, le tee shirt est vraiment la pièce la plus déclinable possible. Des basiques blancs et gris au colorblock, des imprimés exotiques ou streetwear aux tee shirts à messages, le choix est si vaste qu’on en perdrait presque ses repères ! l’idéal est donc de toujours avoir de bons classiques à combiner avec tout dans son armoire, et de se permettre parfois quelques petits extras sur un coup de cœur.

Happy hype summer !

Par Marie Masuyer,

Pour Cravate Avenue - Copyright totalement interdit

Partager ce contenu

Ajouter un commentaire

 (avec http://)